Ce que vous avez dit de Dialogus

 
 
 

streicher@chello.fr

Fantastique !

Heureusement que je suis passé au village pour y dénicher votre adresse.

Un seul reproche, la lecture des réponses et de certaines questions m'ont mis en face de mon abyssale inculture. Mais, bien sûr, vous n'y êtes pour rien.

Comme il faut tout de même que je reporte la faute à quelqu'un d'autre que moi, je reprocherais à mes professeurs le manque de talent qui ne leur aurait certainement pas permis l'honneur de figurer dans vos colonnes.

Pour finir un seul mot: merci

Claude Streicher

 
 
Monsieur Streicher,

Vos remerciements sont appréciés. Mais s'il vous plaît, ne dégainez pas si vite lorsque vous parlez de vos professeurs. Je suis persuadé qu'il s'en trouve qui ne connaissent pas Dialogus ou qui n'ont pas assez de temps pour se livrer à un tel exercice. Et puis entre nous... est-il vraiment nécessaire de trouver des coupables? Je ne voudrais pas paraître moraliste mais sans doute appartient-il à chacun de cultiver le talent auquel il aspire...

Bien à vous,

Sinclair Dumontais
Éditeur
 
 

streicher@chello.fr

J'ai dû mal me faire comprendre, je ne mets pas en cause les professeurs d'aujourd'hui (ceux de mes enfants), mais les miens d'hier (il y a 30 ans), des professeurs d'institutions religieuses pour qui dialoguer avec des morts relevaient de la plus haute supercherie, alors qu'avec Dialogus, c'est tellement simple.

Bien sûr, il n'est pas nécessaire de trouver des coupables et je suis entièrement d'accord sur le fait que chacun doit cultiver le talent qui l'amènera où il désire aller (à la condition que ce talent soit accompagné de patience et d'obstination). Ma remarque était ironique.

Joyeux Noël et bonne fin de bimillénaire.

Claude Streicher

 
 
 

m_necson@hotmail.com

Liberté d'expression

Je serais extrêmement bref, vous outre passez la liberté d'expression en écrasant celle des autres, et vous vous pensez intéressant? Quel preuve de sagesse vous faites preuves, vous êtes absolument pathétique et je plains aussi ceux qui sont naïf au point de croire qu'il n'y aucun mal dans l'exposition d'un tel site.

M.Necson

 
 
Monsieur Necson,

Vous invoquez tous deux la «liberté d'expression» pour me demander de retirer ce site de l'espace virtuel qu'il occupe. Je respecte votre opinion, bien sûr, mais je respecte également celle des autres. Or ces autres, jusqu'ici, semblent très majoritairement d'avis que ce site aura plutôt avantage à rester en place.

Outre la couverture de presse dont nous avons bénéficié - partout favorable à ce site - la totalité des commentaires que nous avons reçus sont positifs, voire même enchantés. Vous êtes le premier à nous signifier une opinion divergente.

Bien sûr, diverger ne signifie pas avoir tort. Aussi, je vous demanderai de bien vouloir me préciser en quoi ce site-projet brime la liberté d'expression, et à qui elle la dérobe.

Il me fera plaisir de publier vos opinions, ici même, de toute bonne foi.

Respectueusement,

Sinclair Dumontais
Éditeur

 
 

coccinelle_jaune@hotmail.com

Bonjour,

Je suis une étudiante à l'université en éducation au secondaire et je viens de découvrir votre site. Quelle idée extraordinaire et originale! Elle est empreinte d'une sagesse et d'une intelligence remarquable. Vous pouvez être assuré que j'utiliserai votre site avec mes élèves et pour mon plaisir personnel.

J'aurais une suggestion à vous faire: dans la liste des personnalités que vous présentée, je ne crois pas avoir vu le nom de Marie Curie. Or, je trouverais fort intéressant de pouvoir parler à cette dame intelligente et
déterminée qui a fait avancer la science et traversé les solides barrières du monde d'hommes qui l'entourait. Je trouverais donc agréable que vous ajoutiez son nom, si cela est possible, bien sûr.

Alors, encore une fois, bravo pour votre ingénieuse initiative. Grâce à cela, l'histoire et la culture deviennent plus accessibles et tellement plus agréables.

Longue vie à votre site

Sika Assogba

 
 
Mademoiselle Assogba,

Ce n'est pas que nous ne voulons pas de madame Curie. C'est simplement que nous n'avons pas encore réussi à trouver son courriel. Pas facile, vous savez. D'autant plus que nous sommes encore entourés des solides barrières d'un monde qui est encore un monde d'hommes. Prenez Dialogus. Si nous n'avions pas quelques femmes parmi nos invités, nous aurions l'air d'une équipe de football vous ne trouvez pas? Qui, comme le dit si bien Renaud, joue à savoir qui c'est qui va pisser le plus loin! Oh, nous ne mettons pas de barrière à l'entrée, ici. Non non. Mais il faut bien constater que nous attirons principalement des hommes. Et que si ce n'est pas une volonté, c'est tout de même un fait.

Que vous dire sinon de nous aider à recruter des femmes? Cherchez Marie Curie avec nous. Et quand vous l'aurez trouvée, indiquez-lui le chemin de Dialogus. Nous l'attendons! Sans barrière aucune! Et quant à vos élèves, n'hésitez pas à les mettre au clavier. Qu'ils écrivent à nos gens! Ils sont là pour ça!

Au plaisir,

Sinclair Dumontais
Éditeur
 
 
 

PelletierR@gw.csrs.qc.ca

J'ai entendu avec beaucoup de plaisir la re-diffusion radiophonique de votre entrevue avec Marie-France Bazzo (Radio-Canada, novembre 2000).

Merci d'avoir créé ce site et ce lieu d'échange, de réflexion et d'apprentissage.

Je cherchais la recette de koulibiac au saumon de Romain Gary, héritage de son ancienne Russie, mais je ne l'ai pas remarqué dans vos personnages célèbres. J'aimerais également bien avoir son opinion sur l'élection américaine de cet automne, son cynisme et sa lucidité me seraient bien agréable à lire. Est-ce possible?

Robert Pelletier

 
 
Monsieur Pelletier,

Croyez-vous vraiment être le seul à chercher la recette de koulibiac au saumon de Romain Gary? Chaque semaine je reçois au moins huit lettres avec cette même demande. Il s'en trouve même pour me demander la recette de gnocchis à la sauce Boscaiola de Louis-Ferdinand Céline. Mais soyons sérieux! Ce n'est pas un site culinaire ici...

Romain Gary. Oui, quel plaisir ce serait de pouvoir le recevoir ici, chez Dialogus. Malheureusement, nous n'avons pas encore réussi à retracer son courriel. Oh, nous cherchons! Nous cherchons! Mais sans résultat jusqu'à présent.

Faisons une chose. Aidez-nous à le trouver et promis qu'on se le fait ce koulibiac. D'accord?

Respectueusement,

Sinclair Dumontais
Éditeur
 
 
 

simcout@groupeinteractif.com

Internet, c'est comme la motoneige! Bien utilisé, ça rend de grands services. Je suis sûr que Dialogus me sera aussi utile à l'esprit que ma motoneige pour mon exploitation forestière.

On dit que toute comparaison est boîteuse... Félicitations

 
 
 

webmaster@yoopla.com

Voilà enfin une idée originale... elles se font de plus en plus rares sur le Net! Je tenais simplement à vous féliciter pour ce super concept, qui me laisse présager le meilleur pour son avenir...

Demain, mercredi, je mettrai votre site en lien sur le mien: http://www.yoopla.com, dans la section "art & culture" en espérant que ça vous apporte un peu de traffic!

Yoopla! est, lui aussi, à but non lucratif, développé dans le but de promouvoir le web que l'on aime (très subjectif, j'en conviens)... avec ses sites, ses outils de recherches, son actualité, ses téléchargements: tout ce qui fait que ce soir nous passerons encore pas mal d'heures devant (ou derrière?) notre moniteur.

J'ai l'impression que le discours que nous tenons vous et nous trouve de plus en plus d'adeptes et c'est tant mieux!

Alors bonne continuation et comptez sur moi pour revenir vous voir très prochainement ;)

Amicalement,

Nicolas

 
 
 

chartrandp@hotmail.com

Je pense qu'avec tout le succès que vous rencontrez avec votre site DIALOGUS - plus de 1400 lettres jusqu'à aujourd'hui - vous devriez peut-être songer à établir une liste des meilleures lettres qui vous sont parvenues durant, par exemple, la dernière semaine.Je viens souvent sur le site DIALOGUS pour lire au hasard des lettres ici et là. Mais j'aimerais bien y trouver aussi une liste des meilleures lettres écrites durant la semaine à divers correspondants. Cela faciliterait la tâche des internautes!!!!
Merci.

 
 
Monsieur Chartrand,

Votre suggestion n'est pas sans intérêt. Par contre elle se bute à une difficulté de taille: celle de définir ce qu'est une «meilleure lettre».

Vous conviendrez avec moi que l'exercice risque d'être assez subjectif. D'autant plus que si certaines lettres nous charment par leur contenu, d'autres nous séduisent par leur style. Le «tri» ne serait pas chose facile...

Nous prenons quand même note de votre réflexion. Peut-être la solution se trouve-t-elle dans la création d'une sorte de «forum de discussion»? Nous verrons bien.

Merci de nous lire,

Sinclair Dumontais
Éditeur
 
 
 

everangelkiss@hotmail.com

Bonjour!!!

Je tiens à vous dire que je trouve votre site Internet magnifique et que les dialogues sont très enrichissant. J'aimerais savoir si vous pouvez même avoir John Lennon dans vos personnages. Ça serait vraiment très intéressant. Une dernière question: est-ce que les personnes qu'il y a sur votre site se sont les vrais Socrate, Dieu, Jésus et ainsi de suite ou c'est seulement des gens qui prennent la forme de ces personne- là?

Merci à l'avance.

Amicalement,

en espérant avoir une réponse de votre part.

 
 
Madame, Monsieur,

Le jour où nous aurons trouvé l'adresse Internet de John Lennon, je vous promets que nous ferons tout ce qu'il sera respectueusement possible de faire pour le convaincre de joindre notre aréopage.

Socrate, Dieu, Jésus et les autres sont-ils Socrate, Dieu, Jésus et les autres? Votre question me laisse songeur. Se pourrait-il que certains de nos lecteurs en doutent? J'en serais profondément attristé. Si vous saviez tout le mal que je me donne pour les convaincre, les uns après les autres, d'accepter de répondre à leurs questions! Sans compter la difficulté à trouver leur adresse Internet! Non, vraiment, votre doute m'atterre...

Au plaisir,

Sinclair Dumontais
Éditeur
 
 
 

alexbox@worldonline.fr

Monsieur Pibroch,

Au nom de la liberté d'expression, vous pouvez écrire et dire n'importe quoi sur la religion catholique sans vous soucier du fait que vous blessez et offusquez de nombreux croyants catholiques qui ont entendu parler de votre site et qui viennent pour lire autre chose que ça (Cf Jésus).

C'est triste...

 
 
Cher Monsieur,

Merci pour votre commentaire. Jésus, Saint Paul et Ponce Pilate nous étonnent. Dieu nous déroute. Mais la seule présence de ces figures dans l'aréopage de Dialogus devrait apparaître comme encourageante pour un croyant. En effet, nous vivons dans un monde de plus en plus profondément sécularisé, où le copieux savoir laïc et le divertissement médiatisé se substituent partiellement à l'extase religieuse. Que, sur un site intégralement tributaire de cette modernité débridée et pluraliste, se manifestent des figures centrales de la foi catholique, est un fait qui a une profondeur plus grave que la simple curiosité ethno-culturelle. Car il est important que vous sachiez que nous ne sélectionnons pas les
personnalités de Dialogus. Elles viennent ànous et sont, de plain-pied, les démiurges de leurs démiurges.

Jésus, comme les autres, est ici pour échanger. S'il vous choque, prenez-le à parti. Si Abraham a eu la hauteur morale de résister au geste fatal que réclamait son dieu, vous pouvez sereinement résister à Jésus mêm, si votre foi l'exige. Écrivez-lui. Nous nous ferons un devoir de voir à ce qu'il s'explique à vous.

Bien à vous,

René Podular Pibroch
 
 
 

yanncornil@hotmail.com

Bonjour, j'ai visité quelques instants votre site, pensant y trouver de l'autodérision et beaucoup d'humour pour parvenir à faire digérer votre prétention de faire parler les morts...eh bien non, vous vous prenez au sérieux d'une manière étouffante. Comment pouvez-vous faire dire à Georges Brassens, par exemple: «Est-ce que l'on peut se mettre d'accord pour établir une fois pour toutes que la guerre, que les guerres, sont déplorables, désastreuses». Cette réplique d'une niaiserie incroyable semble sortir tout droit de la bouche d'une miss Auvergne. Vous nivelez d' illustres personnages vers le bas, avec des pseudo-explications de leurs oeuvres, vous les banalisez, les vulgarisez, leur octroyant une droiture morale qu'ils n'avaient bien heureusement pas de leur vivant.

Si vous avez un tant soit peu de respect pour les artistes que vous voulez rescussiter grâce à des pigistes incompéttents, ayez un peu d'humour sur vous-même, ou cessez votre activité.

Merci

Yann

 
 
Monsieur,

Je pense que l'Internet est suffisamment vaste pour qu'il soit possible de ne pas nous y croiser. Si vous souhaitez bâtir un site voué à l'autodérision, libre à vous de le faire. Nous avons fait un choix différent du vôtre et ma foi nous sommes libres de donner à notre site l'allure et le ton qui nous conviennent, tout comme vous êtes libre de venir ou non vous y promener.

Les pigistes incompétents de Dialogus se joignent à moi pour vous saluer très respectueusement,

Sinclair Dumontais
Éditeur
 
 
 

nymphe@sympatico.ca

Simplement merci pour ce site de qualité où, enfin, la langue française n'est pas bafouée pour cause de navigation en cette mer virtuelle!

Le virtuel est un outil de diffusion et de communications remarquable, à mon humble avis. Trop souvent, parce qu'il permet des contacts rapides, les formules abrégées semblent avoir aussi furtivement remplacé l'éloquence et l'élégance des mots justes.

Soyez assurés que plusieurs bouteilles seront jetées à la mer et parchemins livrés par les mouettes afin de propager l'existence de votre site.

Après avoir parcouru quelques échanges entre vos célèbres invités et nous, encore humbles mortels, je constate avec ravissement que l'Histoire peut se faire connaître autrement que par le biais de sévères ouvrages qui se font bouder pour la plupart, et le tout, dans le respect de ces célèbres personnages!

Au risque de me répéter, encore merci!

 
 
Chère nymphe,

Votre bouteille a été retrouvée, et son message est intact. Il est grandement apprécié.

Nous sommes heureux que vous partagiez nos vues, et que vous décidiez de les partager avec d'autres. Si notre petite contribution peut augmenter l'intérêt de nos semblables pour les choses de l'histoire, notre mission sera ma foi accomplie.

Merci à vous de nous transmettre votre appréciation,

Respectueusement,

Sinclair Dumontais
Éditeur
 
 
 

ejk@free.fr

Il vous manque quelque chose?

Quel projet «bizarre»... Les mots me manquent pour exprimer ma consternation... Tant d'énergie pour «ça»?

Vous n'avez rien de mieux à faire?

 
 
Monsieur Kloczko,

Il nous manque quelque chose, en effet. Tant de grandes personnalités de ce monde sont encore absentes! Mais ne vous inquiétez pas pour nous. Nous avons une belle progression je crois. Et je ne doute pas un seul instant que Dialogus n'en soit encore qu'à ses débuts.

Respectueusement,

Sinclair Dumontais
Éditeur
 
 
 

ecole@lequai.fr

Je suis «tombé» par hasard sur votre site en guettant des infos sur GEORGES BRASSENS.

Quelle ne fut pas ma surprise en voyant qu'il est possible d'envoyer des messages à des personnalités disparues. Ma curiosité prenant le pas sur ma raison, je décide alors de me «lancer» et de cliquer sur GEORGES BRASSENS. «ALLELUIA!!!!!», criai-je en moi-même,.J'avais donc bien lu, non seulement il est possible d'envoyer des messages ou des questions, mais en plus ils nous répondent comme si de rien n'était! Moi, le non-croyant pur souche, je n'ai plus qu'à aller me faire baptiser dare-dare!!!

 
 
Monsieur,

Vous n'êtes pas le seul à vous «convertir» suite à une visite de notre site. Mais croyez bien que là n'est pas notre but. Il est simplement de vous distraire...

Bien à vous,

Sinclair Dumontais
Éditeur
 
 
 

andre.mong@sympatico.ca

Bonjour à toi!

Je tiens à vous dire que vous faites vraiment du beau travail! Dialogus est vraiment une idée originale! (même si quelque peu controversée).
Certains de vos personnages sont vraiment si bien interprétés que quelquefois je me pose moi-même des questions sur leur authenticité:)! Vous avez déniché des gens très doués pour interpréter les personnages.

Enfin, tout ça pour vous dire un gros bravo!

Nicolas

P.S. La discussion entre vous et Dieu pour son départ, c'était très bien pensé! Bravo.

 
 
 

pierremary@swing.be

Je vous félicite pour cette initiative extraordinaire. Retrouver en un endroit autant de personnes prestigieuses à qui on a l'occasion de poser des questions... J'en reste sans voix.

J'aurais bien eu une ou deux questions à poser à Oussama BL mais il n'est malheureusement pas encore repris dans la liste de vos correspondants. Qu'à cela ne tienne, Dieu saura certainement répondre à sa place.

Bonne continuation et merci,

Pierre

 
 
 

ph.sabardu@wanadoo.fr

Bonjour mes amis,

Je découvre ce site grâce à «Auprès de son Arbre», un site de brassensophiles auquel je suis abonné. Et, après quelques AHH et soupirs humides d'admiration je me précipite sur la première lettre de Brassens, «95%», et là je suis stupéfait, c'est exceptionnel de vérité, de profondeur, d'érudition. C'est vraiment Georges lui-même qui a répondu. Faites-vous autant de prouesses avec vos autres intervenants? Je vais m'empresser d'aller vérifier. Je n'ai plus le temps de vous dire toute mon admiration je vais au boulot mais je reviens ce soir (et sans doute cette nuit).

Bises,

Philippe

 
 
 

Anonyme

Boujour Messieurs de Dialogus,

Je voudrais vous remercier du fond du coeur pour votre oeuvre. C'est en effet magnifique ce que vous êtes en train de réaliser et je souhaite vivement que vous continuez. Aphrodite, Gandhi, Bonaparte, Watson, Marx, Freud sont mes préférés. J'apprends énormément en lisant les réponses et je comprends beaucoup mieux la société dans laquelle nous vivons. Mais le mieux, c'est que je commence à adorer certains personnages et je les adopte parfois dans ma vie quotidienne et cela me permet de voir la vie plus en rose et de la changer.

Merci pour l'Histoire que vous m'avez fait apprendre, Merci pour les mondes magnifiques que vous me faites découvrir chaque jour.

Vincent

 
 
 

blw-upsilon@wanadoo.fr

Cher M. Dumontais (Vous permettez que je vous traite en tant que «cher»?)

Voilà un objet bien prometteur, n'est-ce pas? Alors voilà, en découvrant un tel site j'ai pensé que je ne pouvais que me lancer, vous écrire ma joie, avec mes simples mots...

Le principe de ce site est si simple, et pourtant si... beau, si grand, si intéressant! En allumant ce soir mon ordinateur, j'étais à mille lieux d'imaginer un tel site!

J'admire vos principes, l'absence de publicité, le respect de la langue... Pourquoi suis-je tombé sur ce site complètement par hasard? Je m'étonne tout de même qu'il n'ait plus de renommée, même si je sais que ce n'est pas ce que vous recherchez... (trop d'information tue l'information, trop de fréquentation tue la fréquentation, bref l'excès effraie la qualité!)

J'espère bien sûr participer très prochainement à ce projet permanent, des centaines de questions se présentent déjà à moi, et je pourrais, pourquoi pas, vous présenter quelques-uns de mes amis célèbres que l'on croyait disparus :)

Pour l'amour des jeux de mots, de la littérature et de toutes les lettres!

Upsilon

 
 
 

julien.lefebvre@etu.utc.fr

J'entrevois enfin l'espoir... de dire tout haut le fond de ma pensée à Pythagore, Thalès, Fourrier et autre Gauss le jour où ils pointeront le bout de leur nez et auront enfin le courage de supporter le poids de la honte pour leurs crimes.

Voilà bientôt vingt ans que je fréquente les bancs de l'école et que ces odieux personnages révèlent de jours en jours à quel point ils sont capables de me rendre insupportable mon honnête vie d'étudiant.

Merci Monsieur, soyez mis avec les justes et les bons. Grâce à vous, un pas de plus a été franchi vers la comparution devant le tribunal des écoliers opprimés, prochaine je l'espère, de tous ces tristes tortureurs de cortex qui ont eu la goujaterie suprême de mourir avant que les étudiants de tous temps ne découvrent, horrifiés, l'ampleur des poignards qu'on leurs avait plantés dans le dos.

Voilà vingt ans que je me désespère de pouvoir un jour voir justice rendue. Vous me laissez enfin entrevoir la lumière au bout du tunnel.

Merci, donc. Infiniment.

Julien LEFEBVRE




b-kilgore@hotmail.fr

Monsieur,
 
J'ai découvert votre site lors de quelques recherches personnelles sur la formation de la phalange grecque.
 
Vous imaginerez aisément mon étonnement lorsque je suis tombé sur une page de votre site, où Alexandre le Grand répondait à un internaute.
 
Je me suis permis par la suite d'aller voir ce que disait les personnalités de l'Antiquité (je trouve cette époque passionnante). Ainsi, j'ai pu lire des questions posés à Jules César. J'ai remarqué qu'on questionnait souvent César sur Astérix.
 
Vous auriez pu jeter ces questions, trop naïves pour que Jules César y réponde. Mais non, vous donnez une vraie réponse, avec une touche d'humour et beaucoup de sérieux. J'ai encore plus apprécié votre site à ce moment là.
 
Et ne parlons pas des questions posées au Yéti, qui m'ont bien fait rire.
 
Aussi, je veux vous féliciter pour ce projet et aussi féliciter les gens qui prennent le rôle de ces personnalités. Il faut avoir de solides connaissances en histoire, littérature,... pour pouvoir répondre aussi bien que sur votre site.
 
Enfin, ce site change de l'encyclopédie, complète certes mais peut-être pas aussi ludique que Dialogus ! Je dois vous laisser maintenant, j'ai des questions à poser à Jules César.
 
Amicalement.
 
Romain