Ce que vous avez dit de Dialogus

Section activée le lundi 14 février 2000.

Toutes les lettres reçues sont reproduites.

S.D.

 
 
 
 

michelmont_fr@yahoo.fr

Monsieur le Président du Conseil d'administration,

Je constate que votre conseil est composé, outre vous, de Céline et de Marx.

Quand je lis ce que Céline écrit sur votre site, je m'interroge sur l'ambiance qui règne dans votre conseil. Marx admet-il de collaborer avec lui? Et, vous-même, poussez-vous la tolérance jusqu'à travailler avec celui qui écrit que les Juifs devraient lui élever une statut pour le mal qu'il ne leur a pas fait?

Hormis cette question qui m'intrigue énormément, je trouve votre site très intéressant.

Salutations les meilleures.

M. Mont

 
 
Monsieur Mont,

Je suis ravi que vous vous intéressiez à notre site. Ravi que vous le disiez, aussi. Car nous nous nourissons essentiellement d'appréciation.

Pour ce qui est de notre conseil d'administration, ne vous torturez pas inutilement. Céline a l'habitude d'être traîné dans la boue. Peu après son arrivée chez Dialogue, il m'avait d'ailleurs prévenu: «Vous n'allez que vous attirer des ennuis, cher ami· Des tas d'ennuis. Je ne vous le dis pas, les pressions que vous aurez pour qu'on retourne le ballot à l'envoyeur. J'aime mieux vous prévenir: astiquez votre armure, vous en aurez besoin» m'avait-il écrit. Ce à quoi j'avais répondu: «Que l'homme et les idées aient tous deux été pourchassés ne rend votre présence que plus désirable, car pour échanger des idées, encore faut-il en avoir... Notre publication défendra toujours la liberté de la pensée...».

Bien sûr, lorsque réunis, il n'est pas toujours facile de contenir les deux hommes. L'éditeur se fait alors modérateur et souvent il arrive, oui, que je doive leur rappeler les raisons précises de leur présence autour d'une même table. Ils gronchonnent un peu, font quelques mimiques, Céline ajoute quelques jurons, puis chacun baisse les yeux sur les points à l'ordre du jour.

Ce qu'il importe de bien comprendre, c'est que les deux hommes partagent les objectifs et la mission de ce site. D'où leur acceptation de siéger ave moi au conseil d'administration.

Respectueusement,

Sinclair Dumontais
 
 
 

mia-@iftouch.net

Cher monsieur Dumontais,

Merci pour votre site Dialogue; je l'ai trouvé des plus intéressants, et, je l'avoue, assez amusant. L'idée est créative et me plait énormément; je me suis d'ailleurs piquée au jeu en écrivant deux mails, l'un à Freud et l'autre à Lancelot.

Parce que l'endroit m'a plu je me suis permis de placer un lien sur un tout petit site web nouveau-né avec lequel je m'amuse beaucoup. Étant assez nouvelle dans ce genre d'exercice (ça se voit, j'en ai bien peur), j'ignore tout des règles de politesse en la matière, alors je pense qu'il est bon de vous en avertir... en particulier au cas ou vous ne souhaiteriez pas que ce lien reste en place, ce que, après tout, je pourrais comprendre. L'adresse de mon petit délire est
http://perroquet-jaune.ctw.cc

J'espère voir s'allonger le nombre des gens célèbres à qui l'on pourra s'adresser dans votre site; j'envie je l'avoue les personnes qui incarnent tel ou tel personnage, à la fois pour leur érudition et leur talent à se mettre dans la peau d'un autre. Transmettez-leur si vous le voulez bien le témoignage de mon admiration (la jalousie n'est elle pas une forme d'admiration?)

Bien à vous

Mia-

 
 
Très chère Mia,

Vous êtes bien gentille de placer un lien vers notre site à partir du vôtre. La réciprocité est maintenant chose faite. Je souhaite d'ailleurs longue vie à votre «petit délire».

Vous me demandez de transmettre votre admiration - et même votre jalousie! - aux personnes qui incarnent nos personnages. Ce me sera bien difficile car voyez-vous il ne s'agit pas de comédiens. C'est bel et bien au docteur Freud, au chevalier Lancelot et à l'intriguant Meursault que vous avez écrit. Leur fournir un email fut un tour de force, croyez-moi. Plusieurs d'entre eux communiquent avec moi de façon plus ou moins régulière. Je leur transmettrai bien sûr vos salutations. Mais n'hésitez pas à leur transmettre vous-même: s'ils ont accepté de participer à notre initiative c'est justement pour pouvoir communiquer avec vous.

Amicalement,

Sinclair Dumontais
 
 
 

LTD-COL-BIZ@wanadoo.fr

Bonjour ou bonsoir à tous et à toutes,

Je me ferais bref!

Je découvre votre site par l'intermédiaire d'une revue. Je me connecte afin d'en appréhender très rapidement la teneur de base;

Rien à redire, cela me semble sympathique et ouvert au dialogue tant qu'il reste correct et sans dérive. Aussi, sans vouloir créer de polémiques et autres tensions, je me demande si la place d'un espace dédié (non pas aux règlements de comptes)(mais à l'approche de l'histoire), à Adolf pourrait voir naissance???

Bien cordialement et bonne poursuite.

LTD COL BIZ

TSCHUSS.

 
 
Cher LTD COL BIZ TSCHUSS (...),

Votre question, il me semble, contient elle-même une suggestion de réponse. Et la bonne: effectivement, Dialogue accueillera Adolf si Adolf daigne nous faire part de son email. Ce qui ne veut pas dire que nous endossions ses idées. Le général Lee a commandé les forces sudistes américaines, lesquelles défendaient des idées esclavagistes. Céline et Heidegger ont été vilipendés par leurs contemporains pour leurs idées jugées pro-nazies. Brassens lui-même n'a-t-il pas été accusé de misogynie?

Au moment de sa «réincarnation» chez Dialogue, Céline m'a fait part de ses craintes. «Vous allez le regretter» m'a-t-il dit. Ce à quoi j'ai répondu: «Vos idées sont vôtres» (voir
CEL/redaction.html).

Que dire de plus? Qui sait si vous n'êtes pas, vous, cher «LTS COL BIZ TSCHUSS», un pédophile, un pollueur, un tortionnaire, un dictateur, un «hacker» ou un «je-ne-sais-quoi» qui n'a pour but que de nous abrutir, nous détruire... nous anéantir? Et pourtant, je publie votre lettre!

Si vous avez accès au bunker d'Adolf, envoyez-nous son email! Dialogue est un lieu d'échange!

Bien à vous,

Sinclair Dumontais
 

LTD-COL-BIZ@wanadoo.fr

Cher Éditeur,

Je constate avec plaisir que vous avez consulté très rapidement mon mail et diffusé ce dernier sur le site.
Dans un premier temps, je pense que vous avez saisi ma pensée première sur la venue d'un nouvel arrivant. Mais cependant il n'est point question pour diverses raisons que j'endosse l'enveloppe du personnage évoqué. Et ceci sans aucun commentaire.

Par contre, l'approche finale de votre dialogue par rapport à des positions défiants les normes de vies et lois sont semble-t-il à mon avis moins courtoises.

Il est vrai que vous ne pouvez savoir qui se trouve à l'autre bout de la ligne, mais il suffit alors en cas de doute de ne pas poursuivre conversation. Mais rassurez-vous je ne vous en tiens pas rigueur.

Petit point de détail : le "TSCHUSS" ne fait pas partie de mon adresse. Il est adressé en seconde ligne pour un "SALUT" décliné en langage local bavarois.

À bientôt éventuellement de vous lire.

LTD COL BIZ

TSCHUSS.

 
 
 

stella_by_night@hotmail.com

Continuez!

Bonjour à tous,

Félicitations pour votre boulot, j'ai tellement aimé que j'ai mis un lien de mon site vers le vôre. Vous pouvez allez le voir à
www.spirale7.com

Si il y avait le moindre pb, n'hésitez pas à me le faire savoir...

Stella

 
 
 

annemarie.goossens@skynet.be

Enfin, un français bien écrit, du contenu. Quel plaisir de vous lire ! Merci.

 
 
 

seba.moliere@worldonline.fr

Je suis très admiratif en ce qui concerne l'esthétisme de ce site et le soin apporté à la rédaction de chaque réponse.

Quelques personnalités que j'aimerais bien voir apparaître un jour sur le site de Dialogus: Coelho, Bill Gates, Bob Marley, Coluche, BHL.

Pourquoi ne pas faire parler le rédacteur invisible (bien que je doute qu'il soit seul )?

Continuez !


Bonsoir,

Je suis rassuré par votre site. Rassuré de voir qu'il existe sur le net quelques endroits comme Dialogus vierges de toute bannière publicitaire criarde ou de courant de mode léger et inutile. Rassuré de voir que le dialogue électronique peut encore se faire sans abréviations sauvages ou smileys elliptiques. Rassuré enfin de voir que l'originalité et l'humour peuvent exister conjointement sur un site culturel (j'entends par culture tout ce qui sort du quotidien utilitaire).

Bon.

Faudrait quand même pas que vous choppiez la grosse tête avec tous ces compliments! À vrai dire je voulais simplement vous demander de poursuivre votre travail avec autant de brio, et vous assurer mon soutient, à Dialogus et à la corporation Z.

Sébastien M.

 
 
 

gabriel@videotron.ca

J'aimerais bien écrire un mot à ce cher Jim Morrison ,pensez-vous qu'un jour il soit sur Dialogus :)

Merci

Linda D

 
 
Bonjour Linda,

Aiaiaiaiaie! Diantre que je me sens mal aujourd'hui. Et vous savez pourquoi? C'est que je me rends compte que votre lettre date déjà de plusieurs jours et que je n'y ai pas encore répondu. Milles excuses, mademoiselle. Sincèrement. Croyez bien que ce n'est pas par désinvolture. Moins encore par manque de respect. Mais hier encore j'étais complètement absorbé par une correspondance avec ce grincheux de Beethoven qui ne cesse de se plaindre de ne plus recevoir de lettres depuis quelques semaines. Comme si les gens n'avaient que ça à faire, lui écrire. Ah! je vous dis, ces musiciens! Comme s'il n'y avait que la musique!

Bon. Voyons voir. Vous aimeriez pourvoir écrire à monsieur Jim Morrisson. Il s'agit bien du chanteur des Doors, n'est-ce pas? Je vous avoue que moi aussi, j'aimerais bien pouvoir lui écrire. Parce que sa musique, entre vous et moi, c'était quelque chose. Du jamais vu! Vous saviez que même le grand Andy Warhol lui avait fait l'honneur de le recevoir? Hallucinant. Et je pèse mes mots!

Vous savez quoi? Rien ne me ferait plus plaisir. Mais je n'ai pas encore réussi à mettre la main sur son email. Sauriez-vous m'aider?

Avec toutes mes amitiés,

Sinclair Dumontais
 
 
 

gerard.bertrand5@wanadoo.fr

Enfin une bonne idée sur Internet! Et ça change des bêtises (euphémisme!) proférées par tant de sites commerciaux. C'est à se demander comment vous pourrez vivre ou survivre dans un océan de pub, cookies et autres pokémons! Pourvu que vous puissiez tenir le coup. Merci de cet apport qui me réconcilie avec le web.

 
 
Monsieur Bertrand,

C'est très gentil à vous de vous donner la peine de nous écrire ces quelques mots. Vos encouragements sont hautement appréciés.

Je ne puis que vous donner raison: l'Internet est de plus en plus... pollué par ce que nous pourrions appeler sa «récupération commerciale». Tiendrons-nous le coup? Je fais le pari que oui. Pour la raison suivante: Dialogus rassemble des personnalités qui pour la grande majorité étaient là bien avant l'Internet. Des gens qui de surcroît ne savent même pas que l'Internet existe! Ce bon vieux Beethoven, puis Pyrrhon, puis Ponce Pilate, que voulez-vous qu'ils comprennent à cet instrument si étranger à leur quotidien?

Vous appréciez l'existence de ce lieu de rencontre? Vous souhaitez que demain il existe encore? Alors faites-vous plaisir. Dites haut et fort dans votre entourage que tous ces gens que vous trouvez chez Dialogus... eh bien ils sont vivants. Et nous en sommes fiers.

Toutes mes amitiés,

Sinclair Dumontais
 
 
 

pjtuloup@hotmail.com

Bonjour,

Beau et intéressant projet que vous avez là, Monsieur Dumontais, et qui pose autant de questions qu'il peut susciter d'admiration légitime. J'ai toujours été un peu effaré de constater le peu qui passe d'une génération à une autre, tant sont fortes, d'abord, l'inertie qui s'oppose à nos velléités de transmission de nos pensées et sentiments, la difficulté de les exprimer clairement (et de les comprendre nous-mêmes d'abord avant de les léguer), et surtout la quasi-impossibilité pour un homme de saisir et d'apprécier dans son propre contexte social et culturel la pensée d'une autre homme qui n'aurait vécu ne fût-ce que trente ans avant lui (Les pratiques et habitudes sociales changent tellement vite de nos jours...) Et voilà qu'un site web, fruit des dernières technologies à la mode, propose l'impossible, ou même l'inimaginable, en permettant de dialoguer avec des personnalités qui ont quitté ce monde, des personnages de fiction qui n'y ont jamais pris corps, et même des entités indéfinissables censées faire partie d'un ordre supérieur...

J'ai bien sûr pris le temps de regarder toute cette correspondance et j'avoue que tout cela m'a beaucoup troublé. Grand admirateur de Montherlant, par exemple, j'ai été saisi par le style des réponses, au point, je crois, que je serais aussi impressionné en posant une question à Montherlant par votre intermédiaire que je l'aurais été en rencontrant l'homme de son vivant.

Bien que connaissant beaucoup moins bien (et même très peu) Céline, j'ai trouvé ses réponses tout à fait authentiques. Enfin, d'autres personnages m'ont paru moins correspondre... corespondre, mais à quoi, justement? J'en reviens aux exemples que j'ai donnés: nul doute (pour moi) que le langage de Céline, si "pittoresque", dont la forme est si facilement reconnaissable, soit relativement facile à recréer avec quelque vraisemblance. D'un autre côté, je l'ai dit, je connais peu Céline, et peut-être que je ne juge que sur
des critères superficiels. Avec Montherlant c'est différent: je reconnais bien son langage, certaines de ces tournures, voire de son vocabulaire, qui sont semées dans ses réponses comme des témoins d'authenticité. Mais, surtout, je tiens la teneur de ses réponses pour parfaitement vraisemblables (y compris ce qu'il dit sur
Céline, d'ailleurs...).

J'apprécie également que votre site soit engagé sous la bannière de l'Internet libre et non commercial (excusez ce pléonasme) qui est en train de disparaître sous nos yeux et sans que protestent nos consciences endormies par des lustres de propagande en faveur du "profit".

Je vous prie d'agréer, Monsieur Dumontais, l'expression de ma considération distinguée.

Pierre-Jean Tuloup

 
 
Monsieur Tuloup,

Vos éloges nous font rougir!

Avec votre permission, je corrigerai toutefois l'une de vos allégations afin que votre lettre ne sème aucun doute et aucune confusion parmi nos lecteurs et correspondants. Vous trouvez monsieur de Montherlant «authentique»? Monsieur Céline «vraisemblable»? Il ne saurait en être autrement, cher monsieur, car il s'agit bel et bien de messieurs Montherlant et Céline qui répondent aux lettres qui leur sont adressées. Notre site ne saurait offrir une telle imposture à la quantité grandissante de ses lecteurs! Imaginez le scandale!

Pour ce qui est du côté «libre et non commercial» de Dialogus, permettez-moi de vous rassurer en émettant l'opinion suivante: jamais les idées, monsieur, ne seront «monnayables». Cet Internet deviendrait propagandiste à 100% que nous inventerions un unième supplémentaire à ce pourcentage pour nous permettre d'exister encore. Croyez-vous vraiment que Pyrrhon, que Socrate, que Lancelot accepteraient sans broncher de ne plus trouver de tribune pour continuer d'exister? Non, croyez-moi, aucun impérialisme, aucun colonialisme ne réussira à nous faire taire. Je vous en donne ma parole.

Ceci dit, vos compliments gonflent nos vieux poumons pour des siècles encore.

Merci à vous,

Sinclair Dumontais
 
 
 

LES FEMMES CHEZ DIALOGUS

 

darac2@hotmail.com

Votre site est très intéressant mais je déplore le fait qu'il y ait très peu de personnages féminins. Par exemple, il serait intéressant de dialoguer avec Colette, Simone de Beauvoir ou Marilyn Monroe.

Respectueusement

 

alexg@studioxx.org

Bravo! Votre site est extra mais sincèrement où sont les femmes? Il manque quelque peu de conseillères sur votre site. Personnellement, elles ont la cote dans la compréhension émotionelle.....

On peut penser à la Venus de Willendorf, Mary Wollstonecraft, Mary Shelley, Iseult, Gertrude, Margaret (Faust), Margaret Atwood, Eve, Esmeralda (Notre-Dame), Dalida?????

Penses-y.
--
Alexandra Guité
Coordinatrice du Festival Les HTMlles*Maid in Cyberspace

 

cprovenche@excite.com

Qu'est-ce qui cloche?

Bonjour à vous,

Simple question dont la réponse sera peut-être complexe (elle me rend à tout le moins sûrement perplexe): pourquoi votre mosaïque de personnages "importants" ne comprend-elle que 3 femmes sur un total de 37 individus? Les femmes ne composent-elles pas plus de la moitié de la population mondiale?

Depuis longtemps elles sont également des personnages importants: Marie Curie, Madame de Staël, Madame de Lafayette, Simone De Beauvoir, Elizabeth Badinter, Christine de Pizan, Mary Wollstonecraft ne sont qu'une infime partie de femmes ayant fait avancer les sciences, l'art, la philosophie, la chimie, la sociologie, le droit! Mais, où sont-elles donc ces femmes? Peut-être votre représentation des personnalités serait plus juste si elle accordait la place qui revient aux femmes! Ceci dit, et d'ailleurs je le souligne avec joie, votre site est très inspirant. Il ne le serait que davantage si j'arrivais à me reconnaître par vos personnages "célèbres".

Merci et au plaisir de constater des changements prochains sur votre site,

C.P.

 
 
Mesdames, Mesdames,

Du calme, je vous prie, du calme! On ne s'entend plus écrire ici. Bon. Merci.

Alors voilà.

D'entrée de jeu - pourrait-on dire - vous devez savoir que Dialogus sollicite très peu de personnalités pour joindre son aréopage. Je sais. Je sais. Je vous entends dire en coeur «Vous devriez!». Mais ce n'est pas si facile. Y'a beaucoup de boulot à faire ici. Et nous sommes peu nombreux.

Or, si les personnalités qui communiquent avec nous sont majoritairement des hommes, nous n'y sommes pour rien! Ce n'est pas nous qui fermons la porte aux dames. Ce sont les dames qui hésitent à se joindre à nous. Pourquoi? Allez donc savoir. Nous n'en avons aucune idée!

Mais tenez. Au moment d'écrire ces lignes, Ellie Arroway et Jeanne d'Arc se préparent à répondre aux questions de nos lecteurs. Ce sera tout de même deux grandes dames de plus chez Dialogus, non?

Si vous rencontrez l'une ou l'autre ou plusieurs des «grandes personnalités» que vous nous suggérez d'accueillir... sachez les convaincre de frapper à notre porte! Nous en serons ravis! Nous ne sommes pas misogynes! Nous reconnaissons très bien l'apport essentiel de la gente féminine à l'histoire des idées!

Pourquoi ne seriez-vous pas vous-mêmes des ambassadrices de Dialogus? Aidez-nous à trouvez les dames avec qui vous souhaitez vous entretenir! Voilà qui serait une belle et grande contribution à notre projet!

Amicalement et... merci pour vos bons mots,

Sinclair Dumontais
 
 
 

jboucher@myvirtualmodel.com

Monsieur Dumontais,

Juste ce petit mot afin de vous féliciter pour l'idée et enfin pour la qualité du français et du contenu de votre site. J'oeuvre depuis plus de dix ans dans le domaine d'Internet et jamais auparavant je n'ai eu envie de retourner sur un site aussi souvent. Chaque matin, je brûle d'y revenir! C'en est au point où mon travail me déconcentre dans ma lecture du site plutôt que le contraire!

Merci de me procurer du divertissement intelligent...et puis-je vous proposer un nouveau personnage ou l'inviter à communiquer avec vous et à vous offrir ses services? Pourquoi pas Casanova? ou Don Juan?(mes tendances romantiques!)

Je suis certaines que bien des dames seraient heureuses de pouvoir leur envoyer quelques messages romantiques!

Bien à vous,

Janylène Boucher

 
Madame Boucher,

C'est gentil à vous de prendre quelques minutes pour nous communiquer votre appréciation. Mais de gr'ce, ne substituez pas notre site à vos obligations professionnelles...

Vous me parlez de Casanova et de Don Juan à un bien drôle de moment. Figurez-vous que le Marquis de Sade m'écrivait il y a quelques jours. J'ai bien tenté de le convaincre de se joindre à nos illustres personnalités mais ce fut en vain. Le Marquis est resté hésitant. Il me dit «à plus tard, sans doute».

Quant aux lettres romantiques que vous brûlez d'envie de rédiger, je me ferai un plaisir de les recevoir dans l'attente d'un personnage plus charmant que moi. Je m'en voudrais de savoir que vos élans littéraires sont freinés par la faute de notre site...

Respectueusement,


Sinclair Dumontais
 
 
 

iachelle@hotmail.com

Bonjour!

Votre site est très intéressant, bravo! Par contre, je dois dire que je suis en désaccord avec la personne qui
incarne "Dieu", elle n'est pas fidèle ni à Dieu lui-même, ni à la Bible. "Dieu", dans ses réponses aux questions, parle constamment de "huit", de "karma", de "bipolarité", d'"énergie", de "Yin et Yang", bref de concepts qui n'ont rien à faire avec le vrai Dieu. L'auteur "Dieu" me semble lui-même être en opposition contre Dieu, la Bible, les valeurs chrétiennes. D'après moi, il ne reflète Dieu en rien et ne devrait donc pas pouvoir utiliser son nom pour répondre. Je propose qu'il se renomme lui-même "Dieu ésotérique" ou "Dieu nouvel-'ge" ou "Dieu de la croissance personnelle" ou "Dieu du Yin et du Yang" ou "Dieu comme je l'imagine" et qu'on laisse la place à un autre auteur qui répondra correctement aux questions que l'on pose à Dieu, Yahvé.

Merci!

Rachelle

 

carobay@hotmail.com

Bonjour!

Je voudrais simplement vous donner un petit commentaire. Il va de soi que les gens qui incarnent un personnage sur Dialogus se fient aux écrits, aux documents, aux entrevues, aux biographies, etc. laissés par ce dernier pour répondre fidèlement aux questions posées. Il serait incohérent de ma part d'incarnerun personnage dont je ne connais pas la personnalité ni les pensées. Je ne serais tout simplement pas en mesure de faire revivre cette personne de maniËre "réelle" et crédible.

Sans être une "Jesus freak", je m'intéresse à la Bible. Je l'ai lu déjà quelques fois. Quoi que l'on en pense, ce livre nous dévoile la personnalité de Dieu, ses paroles, ses actions, ses traits de caractères. Nul besoin de lire 100 fois la Bible pour "cerner" les points fondamentaux du caratère de Dieu.

J'ai pu remarquer un décalage incroyable entre les réponses fournies par le "Dieu" de Dialogus et le Dieu de la Bible. Je ne parle pas ici de prises de position sur des points flous, mais de réponses montrant un manque de connaissances flagrant sur les bases mêmes de la personnalité de Dieu.

Oui, la personne dernière le "Dieu" de Dialogus a la latitude pour répondre ce qu'elle veut, mais en empruntant le nom "Dieu", elle doit se fier aux écrits qu'a laissé Dieu pour guider ses réponses. Si cette personne neconsidère pas la Bible comme étant la référence à consulter pour connaître Dieu, elle ne devrait pas s'appeler "Dieu". Qu'elle s'appelle "dieu-nouvel-'ge", "dieu-Huit-Énergie", "Puissance", Force suprême", etc, etc.

Que penser d'une personne qui incarne Mère Thérésa si elle se donne le droit de répondre à la Marilyn Monroe?

Je trouve terriblement triste de voir que le "Dieu" de Dialogus répond selon son propre chef, empruntant des concepts à toutes sortes de religions et de mouvements. Je vous suggère à nouveau que le nom "Dieu" ne soit pas employé, parce que son usage sur Dialogus n'est absolument pas fidèle à la vraie personne de Dieu.

Je vous remercie de tenir compte de ce commentaire.

Caroline

 
Mesdames,

Je lis avec beaucoup d'intérêt ces commentaire que vous nous faites à propos de Dieu. Et je m'empresse de vous rassurer en vous donnant pleinement raison: Dieu n'est pas Yahvé. Pas plus qu'il n'est Bouddha, Allah, Jehovah ou quelque autre représentation que ce soit de Dieu.

Le Dieu que Dialogus accueille est tout simplement... Dieu. Et si Yahvé souhaite se joindre à notre aréopage, nous tuerons l'agneau gras.

Merci de vous intéresser ainsi à notre projet,


Sinclair Dumontais
 
 

SUITE