Retour en page d'accueil de
          Dialogus

Amélia
écrit à

Charles-Maurice de Talleyrand


Complot contre Bonaparte


   

Monsieur,

Votre renommée et votre histoire ont traversé les siècles pour parvenir jusqu'à nous; il y reste de grandes parts d'incertitudes et d'ombres quant à vos motivations.

Aussi, je me permets de vous poser quelques questions concernant le complot que vous avez ourdi contre Napoléon Bonaparte avec l'aide de Fouché. Pourquoi ce complot? Pourquoi avoir envisagé de confier la régence à Joséphine plutôt que de prendre le pouvoir pour vous-même? Loin de moi l'idée qu'une femme ne fût pas capable de diriger un pays (Catherine de Médicis et d'autres figures féminines l'ont prouvé bien avant), mais Joséphine était-elle la personne adéquate?

Je vous prie de ne pas m'en vouloir si mes questions sont quelque peu brutales, elles ne sont dictées que par l'immense curiosité qui m'anime.

Bien à vous,

Amélia


Madame,

Je tiens tout d'abord à vous remercier pour votre missive. Certes vos questions sont brûlantes, mais une curiosité, bien sûr modérée, est, à mon avis, une bien grande qualité.

Peut-on réellement qualifier ce moment de ma vie de complot, Madame? Sans aucune nouvelle de l'Empereur, nous l'avons cru mort et, je vous prie de le croire, mon but fut toujours d’œuvrer au service de la France et dans son intérêt.

Quant au choix de Joséphine, vous savez certainement que notre premier choix s’était porté sur le maréchal Joachim Murat. Malheureusement, faible de caractère, celui-ci préféra ne pas agir tel que son pays le lui demandait. C’est ainsi que notre choix se porta sur une régence de l’Impératrice, se présentant comme la seule autorité légitime, l’Empereur, que nous pensions alors défunt, étant alors encore sans héritier direct.
 
J’espère, Madame, avoir répondu à vos interrogations,
 
Charles-Maurice de Talleyrand Périgord, Duc de Dino, Prince de Bénévent

************************Fin de
        page************************