Sarah et Jean
écrivent à




L'Impératrice Sissi






Votre famille



Bonjour Élisabeth,
 
L'histoire des familles impériales autrichiennes m'intéresse beaucoup. Peut-être pourrez vous répondre à une petite question: connaissez vous ou avez-vous entendu parler de descendants de la famille des Hohenstaufen? Bizarrement, je n'arrive pas à en retrouver trace après Conrad IV. D'autre part, je vous remercie de donner autant de renseignements sur votre vie, votre famille etc.
 
Sarah et JeanQuestion


Chère âme du futur,

Au risque de vous décevoir, je dois vous confier que je ne me suis jamais particulièrement intéressée au lointain passé de notre famille. Faire partie d'une famille impériale ou royale ne vous garantit pas automatiquement une connaissance intrinsèque des annales familiales depuis Charlemagne, loin s'en faut. Bien au contraire, lorsqu'il s'agit d'enseigner l'Histoire à leurs enfants, les monarques – y compris mon époux – préfèrent laisser les détails aux historiens et insistent généralement auprès des précepteurs pour qu'on enseigne aux enfants ce qui peut vraiment être utile pour leur métier.  Apprendre du passé pour mieux concevoir l'avenir, dans un certain sens.  Mon fils avait une intelligence vive et une grande curiosité, ce qui lui a permis d'apprendre davantage que les hauts faits de Charles Quint, Marie-Thérèse la Grande ou François 1er d'Autriche, le vainqueur de Napoléon.  Je ne serais pas surprise s'il avait étudié la Renaissance au point d'être en mesure de répondre à vos interrogations. Pour ma part, les leçons d'Histoire que l'on m'a donné pendant l'année de mes fiançailles ont été plutôt sommaires. Jean Majlath, l'ami de mon père, s'est surtout étendu sur la situation de la Hongrie pendant les cours d'Histoire d'Autriche qu'il me donnait «pour mes beaux yeux», comme disait ma mère.  Par la suite, fréquenter quotidiennement la famille impériale ne m'a jamais donné l'envie de m'informer davantage sur son passé, glorieux ou non.  J'ai préféré l'Antiquité, l'Histoire de France, surtout la période de la Révolution, d'où est sortie la République, que je considère être de loin la meilleure forme de gouvernement.

Afin de ne pas trop vous décevoir, j'ai tout de même réussi à glaner certains renseignements. Il appert donc que Conrad IV n'eut qu'un seul fils, Conradin, qui fut battu durant les guerres d'Italie par Charles d'Anjou (fils de Saint-Louis). Il est mort à seize ans et n'a pas laissé d'héritier. Il semble donc que la lignée ds Hohenstaufen, par lignée directe par les hommes à tout le moins, se serait éteinte à ce moment là.

Je suis désolée de ne pouvoir vous être plus utile dans votre recherche, chère âme.

Amicalement,

Élisabeth