Tout sur vous
       

       
         
         

Catherine

      Chère Sissi,

Depuis que je suis toute jeune je vous ADORE! Comme vous, je monte à cheval. Mon plus grand rêve est de visiter un jour un de vos châteaux. Je sais que vous n'étiez pas heureuse et j'aimerais savoir quelles sont les plus grandes différences entre votre vraie vie et celle du film. Car je connais les trois films sur vous par coeur, je les ai écoutés des millions de fois et j'ai également beaucoup lu à votre sujet et je vous admire. J'admire également vos robes, malgré leur inconfort, elles sont MAGNIFIQUES et j'aimerais plus que tout en posséder une. Celle du film était-elle celle que vous portiez vraiment? Où pourrais-je voir vos robes? Merci de me répondre et bonne chance dans votre quête de la liberté totale...

Amicalement,

Une admiratrice,
Catherine
         
         

Impératrice Sissi

      Chère Catherine,

Votre gentillesse me réchauffe le coeur, car il est rare – à Vienne à tout le moins – que l’on me manifeste autant d’affection.

Je ne sais rien des films dont vous me parlez, à part ce que certains correspondants ont pu me raconter. Bien qu’on ait commencé à montrer des images sur écran depuis un an ou deux (je vous écris depuis l’année 1898, ne l’oubliez pas!), le cinématographe, comme on l’appelle à mon époque, n’en est qu’à ses tous débuts. Je ne peux donc vous dire si les robes du film sont bien les miennes mais, entre nous, vu le nombre des années écoulées entre aujourd’hui et ces films, cela m’étonnerait fort qu’elles aient été encore suffisamment en bon état pour servir! D’autant plus qu’après la mort de mon fils, j’ai donné toutes mes robes de couleurs à mes filles et à mes dames d’honneur. Étant donné les ajustements qu’elles ont dû leur apporter (aucune, même ma fille Valérie, n’a un tour de taille de 50 cm!), cela m’étonnerait que certaines d’entre elles aient «survécu» jusqu’à votre époque.

Amicalement,

Elisabeth