Elisabeth
écrit à

   


L'Impératrice Sissi

     
   

Poésie

    Très chère Elisabeth,

Je m'appelle, comme vous, Elisabeth. J'ai appris à vous connaître il y a bien longtemps à travers des films, des livres et surtout, à travers vos poèmes. Je les ai beaucoup aimés mais comme je les ai lus en français, ils ont perdu un peu de leur charme, car les rimes ne sont plus les mêmes. Aujourd'hui j'apprends l'allemand et je voudrais vraiment retrouver la version originale d'un poème de vous qui commence par "Un dernier regard encore sur toi, mer bien-aimée...» Sauriez-vous m'aider? Avez-vous écrit des poèmes en français?

Je vous salue,

Elisabeth

Chère Élisabeth,

J'ai écrit ce poème vers la fin d'une de mes cures auprès du Dr Metzger. C'est sur le point de quitter la ville qu'après un dernier regard sur la mer j'ai rédigé ces vers, dont il ne faut pas toujours rechercher la rime; la poésie est une façon de penser, de mettre des mots sur ses idées, sur ses sentiments et nous ne pouvons pas toujours les faire plier à des règles littéraires qui saperaient la flamme qui s'envole de notre âme.

Abschied von Zandvoort

Noch einen letzten, langen Blick
Auf dich geliebtes Meer!
Dann lebe wohl, so schwer's auch fällt,
Gott geb', auf Wiederkehr!
Zum Abschiedsgrusse wählt' ich mir
Die stille Mondesnacht -
Du liegst vor mir - ein schimmernd Bild -
In deiner Silberpracht.
Wenn morgen übers Dünenland
Der Sonne Strahl dich streift,
Bin ich mit raschem Flügelschlag
Schon weit von hier geschweift.
Umkreisen wird dich, wie zuvor,
Der Möwen weiße Schar;
Dass unter ihnen eine fehlt,
Wirst du es wohl gewahr?

Amicalement,

Elisabeth


Chère Elisabeth,

Merci pour votre réponse qui m'a fait très plaisir. Votre poème est aussi beau en Allemand qu'en Français. Je comprends bien ce que vous me dites à propos de la poésie car j'écris moi-même et, il est vrai, j'ai renoncé à compter les syllabes et les strophes. Les mots ne sont vraiment beaux que quand ils viennent du coeur.

Bien à vous,

Elisabeth.