Le feu ardent
       

       
         
         

Marc

      Et sous toutes ces crinolines, n'y avait-il pas le feu ardent d'une femme brûlée par des désirs inavouables à l'histoire?

Marc (Québec, Canada)
         
         

Impératrice Sissi

      Bonjour chère âme...

Désirs inavouables?? Je devrais être scandalisé mais cela m'amuse. À mon époque les femmes n'étaient pas aussi ouvertes que maintenant. Par exemple, comme vous le dites si bien, avec toutes ces crinolines comment être spontanée? Je vous le demande!

Comme vous le savez sans doute, je me suis mariée à 16 ans. J'ai été «choisie» par mon époux l'empereur et on ne dit pas non à l'empereur d'Autriche. Je n'étais pas prête. Je me suis retrouvée dans le lit d'un homme sans même en avoir le désir. Et j'ai vécu 3 grosesses en 4 ans...

Ce n'est que plus tard que j'ai découvert l'effet de ma beauté sur les hommes. Mais je me voyais plutôt comme la fée Tatiana. Je n'ai connu aucun autre homme, je n'en avais pas le désir physique. J'ai sans doute eu plusieurs admirateurs mais jamais d'amants.

Donc le fait d'être mariée si jeune m'a plutôt dégoutée de l'amour. Mon désir le plus ardent était sans doute de vivre libre...

Un petit extrait de poème pour me faire pardonner mon retard...

J'ai aimé, j'ai vécu
J'ai parcouru le monde
Mais je n'ai jamais atteint ce que je cherchais
J'ai trompé et j'ai été trompée!

Sissi