Aurélie
écrit à




L'Impératrice Sissi






Élisabeth de Wittelsbach, une impératrice renommée



Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach, dite Sissi,

Je vous écris dans la ville où vous passiez vos étés, à la campagne. Dans cette ville que vous aimiez tant!

Vous avez quand même été élevée sans contraintes ni manières et avez fini par épouser l'empereur François-Joseph Ier d'Autriche. Ce dernier a d'ailleurs demandé votre main alors que vous n'étiez âgée que de quinze ans. Quel choc cela a-t-il bien pu vous faire? Vous deviez être très perturbée, surtout que votre premier amour, Richard, le jeune écuyer de votre père, venait de mourir.

Qu'avez-vous ressenti ce 24 avril 1854, jour de votre union? Votre mariage ne s'est sûrement pas très bien passé puisque vous avez vite fini par tomber dans la dépression. Il est vrai que vous n'aviez pas beaucoup de points communs, mais lui vous aimait beaucoup. Vous avez pourtant été un peu délaissée lors de «la guerre de Crimée». Votre vie n'a donc pas été facile.

Votre accouchement a été douloureux et vous êtes tombée malade, vous étiez fatiguée et mangiez très peu. Surtout que vous aviez votre belle-mère qui vous harcelait sans cesse.

Mais vous restez une impératrice de bonne réputation.

Mes sincères salutations,

Aurélie