Joane
écrit à

   


L'Impératrice Sissi

     
   

Des musées et des bals

    Bonjour Majesté,

Je suis une très grande admiratrice de votre histoire. J'envisage un jour de visiter les lieux de votre existence. Y-a-t-il des musées en votre honneur que je devrais absolument visiter? Y a-t-il des bals donnés à votre mémoire, demandant que les invités soient vêtus comme à votre époque? Ce site est très intéressant. Merci pour les renseignements.

Joane



Chère Joane,

Comme cela m'arrive très souvent avec mes correspondants, mon premier souci est de vous rappeler que je vous écris, bien vivante, directement depuis l'année 1898. Il m'est donc impossible de vous renseigner sur quelque musée que ce soit qui conserverait des souvenirs de moi. Cela m'amuserait beaucoup d'ailleurs de savoir si un tel musée existe. Je vous surprendrai peut-être, chère amie, en vous affirmant que je ne suis guère aimée, à mon époque, et particulièrement à Vienne. Ailleurs en Europe, on me considère comme une originale, une excentrique, et les souverains étrangers comme la puissante Victoria d'Angleterre considèrent avec sévérité cette étrange impératrice qui néglige ses devoirs.

En Autriche, en raison de mon désir de mener une existence privée, en raison de mes absences ou, ce qui revient au même, de mon effacement total lorsque par hasard je me retrouve à Vienne, je suis franchement détestée, ce qui me laisse suprêmement indifférente. Mais il serait tout de même comique qu'après avoir été critiquée et dénigrée de mon vivant, je devinsse la figure emblématique d'une ville que j'exècre! Voilà bien une autre preuve de l'hypocrisie des hommes et une raison supplémentaire, s'il m'en fallait une, pour fuir constamment loin d'eux.

Quant aux bals, j'ignore si votre époque en a conservé la tradition. Je me doute bien que l'Empire, ce vieux chêne vermoulu, ne résistera pas au passage du XXe siècle, mais j'ignore par quoi il sera remplacé, ni si les nouveaux acteurs politiques voudront conserver des coutumes aussi désuètes que le Bal du printemps, le Bal du Carnaval, celui des Débutantes et autres. Sans doute, une ambassade d'Autriche située dans votre pays pourra vous apporter les réponses que vous recherchez.

Amicalement,

Élisabeth.