Axel
écrit à

   

Franz Schubert
Franz Schubert

     
   

Misogynie

   

Cher Monsieur Schubert,

J'ai une question un peu personnelle à vous poser, mais elle est nécessaire (pour moi, en tout cas): est-il vrai que vous êtes homosexuel, ou comme on le dit à votre époque, misogyne? N'en ayez pas honte et soyez le plus franc possible: à l'époque où je vis, il est bien vu (ou mieux vu, plutôt) d'être homosexuel. Une réponse positive ou négative ne change en rien l'opinion que j'ai de vous (elle est très déjà très bonne!) et j'écouterai toujours votre musique avec le même enthousiasme qu'avant si vous me répondez positivement.

Bien à vous,

Axel


Cher Axel,

Je crains de vous décevoir, mais il m'est «nécessaire» de ne pas répondre à votre question, à la fois effectivement très personnelle et très imprudente. D'une part, ma vie intime ne regarde que moi et les personnes qui la partagent. D'autre part, vous vivez dans votre temps, que je veux bien concevoir comme libéral, mais je vis dans le mien. Ce dialogue épistolaire n'en est qu'une échappée fugace, presque onirique et il me faut garder mes deux pieds en ce monde où tout, pardonnez-moi cher Axel, ne se dévoile pas au premier inconnu. Je vous remercie cependant de la haute opinion que vous semblez avoir de ma musique, qui est, après tout, ma plus grande confidence ici-bas...

Bien amicalement,

Franz Schubert