Migle
écrit à

   

Franz Schubert
Franz Schubert

     
   

Merci pour votre musique

    Chère Franz Schubert,

Je m'appelle Migle. J'ai quinze ans et je suis lituanienne. J'aime votre musique. Je voudrais vous poser des questions: est-ce que vous avez des enfants? Qu'est-ce qui vous fait aimer la musique? Qu'est-ce que vous aimez faire? Quel est votre compositeur préféré? Est-ce que vous aimez danser?

Migle

Chère Migle,

Je ne peux répondre que rapidement à tes questions, j'attends sous peu la visite de mon frère. Je ne les comprends pas vraiment toutes d'ailleurs, car elles me sont parvenues dans une langue étonnante... Mais je vais tâcher tout de même de te donner quelques informations sur ma personne, comme tu le désires, et avec brièveté, comme j'en suis contraint.

Il me semble que j'aime la musique depuis toujours, en tout cas, bien avant d'avoir fait le choix de devenir «seulement» compositeur et musicien (auparavant, j'étais aussi instituteur, comme mon père.) Quant à mon compositeur préféré, je ne peux te dire là que des choses assez banales. Comme tous mes contemporains, j'admire particulièrement la musique de Beethoven, mais il n'est bien entendu pas le seul dans mon panthéon des grands hommes de la musique: je peux y en mettre bien d'autres, à commencer par Mozart et Haydn bien sûr, dont l'esprit plane encore sous nos cieux viennois. Mais je ne pense pas que tu avais besoin de moi pour connaître ces noms-là! Si tu veux plus de détails sur les musiques que j'aime particulièrement écouter, je pourrais t'en donner, mais pour l'instant, restons-en là.

Et, enfin, non je n'ai jamais eu d'enfants, et je ne danse pas vraiment bien, ce qui est peut-être un comble pour un viennois!

À bientôt peut-être.
Bien à toi,

Franz Schubert