Delphine
écrit à

   


Maximilien de Robespierre

     
   

Rumeurs qui courent sur Robespierre

   

Cher monsieur Robespierre,

Je vous écris pour en savoir plus long sur votre histoire car pour moi, Robespierre signifie tout simplement «mystère». Votre histoire m'intrigue beaucoup car apparemment, étant donné mon arbre généalogique, il se pourrait que je sois votre descendante (mon nom de famille pourrait peut-être correspondre à celui de votre grand-mère!).

En ce moment, dans mon collège, nous étudions la Terreur et vous en seriez apparemment l'acteur, le déclencheur... Alors cela me déplaît quand on parle de vous comme ça, mais je ne sais pas quoi penser de vous: êtes-vous un homme bon ou un homme mauvais? On dit aussi dans notre livre d'Histoire que vous avez trahi Danton. Est-ce que toutes ces hypothèses sont vraies?

J'attends votre réponse avec impatience,

Delphine



Ma chère Delphine,


Pour percer le «mystère», quelle que soit sa nature, je te conseille d’aller au-delà des on-dit et même au-delà des manuels d’école. Prends des renseignements, lis beaucoup et surtout n’omets pas d’exercer sur tout ce que tu liras le jugement de ta raison, car c’est ainsi que tu pourras former ta propre opinion à mon sujet.

Je crois que si tu parcourais ma correspondance au sein de Dialogus, tu y trouverais déjà une première réponse sur bien des choses qui t’interpellent, comme la Terreur ou les stupides accusations de dictature! Essaye aussi de distinguer l’absurdité des choses qui ne nous est hélas point épargnée. Par exemple, dire que j’ai «trahi» Danton… Ridicule! Qui est-il pour être trahi et qui suis-je pour le trahir? Avancer cela suppose qu’il y avait des engagements qui m’y liaient; or, je n’avais nul engagement envers lui. Le seul serment que chacun de nous a prêté étant de servir la cause de la République; c’est la seule chose qui importe, et la trahir serait le seul crime qui compte.

J’espère, chère Delphine, que je t’ai parlé de manière suffisamment claire pour ton jeune âge. Je reste à ta disposition pour toute explication dont tu aurais besoin.

Ton sincère et dévoué concitoyen,


Maximilien Robespierre