Qui t'a fait ça?
       

       
         
         

Justine

      Cher Citoyen,

Pardonne-moi de me mêler de tes affaires, mais j'aimerais avoir un petit éclaircissement de ta part: Selon certaines sources, dans la nuit du 9 au 10 thermidor, tu aurais toi-même essayé de te suicider en te tirant une balle dans la bouche, mais tu te serais raté. Selon d'autres sources, un certain Merda t'aurait tiré dessus.

Comme ta vie m'intéresse (plus que ta mort ou tes blessures, d'ailleurs), j'aimerais bien que tu me dises la vérité sur ce sujet.

Mes amitiés à Saint-Just.

Bien cordialement,

Citoyenne Justine A.
           
          

Robespierre


 
Chère Citoyenne,

Je crains que la vérité que vous allez entendre ne puisse vous éclairer vraiment au sujet de ce qui vous intéresse. 

Je peux vous assurer que je n'ai pas tenté de me suicider la nuit du 9 au 10 thermidor et je ne pense pas être aussi bête pour me rater. Mais je ne vous
affirmerai point davantage que cet exploit fut dû à Merda, même s'il s'en vante(!). Je vais vous relater les événements tels qu'ils sont restés dans ma mémoire.

Ce dont je me souviens, ce fut le bruit derrière la porte du secrétariat, ensuite la porte s'ouvrit et des citoyens armés apparurent. Je n'ai pas eu le temps, ni la possibilité de remarquer qui que ce soit et quoi que ce soit. Excusez-moi, mais je vois assez mal, surtout avec l'éclairage de nuit. Alors, j'ai vu à peine ces hommes entrer dans la pièce, quand j'ai senti soudainement une brûlante douleur. J'ai aussitôt perdu connaissance, et à mon réveil, je n'étais plus à la Maison Commune, et personne ne cherchait à éclaircir cet accident. Moi, de mon côté, je suis bien placé pour constater le fait, mais mal placé pour vous dire à qui je dois l'honneur de le constater. 

Je vous envoie, chère Citoyenne, mes meilleures salutations, ainsi que celles de Saint-Just.

Maximilien Robespierre