Mónica
écrit à

   


Maximilien de Robespierre

     
   

Quelques questions

   

Cher Robespierre,
   
Je sais que vous êtes un homme trop occupé pour répondre à mes stupides questions. Auparavant, je dois vous dire que j'admire beaucoup votre bel amour pour la République et les personnes que vous appréciez. Il nous manque des politiciens incorruptibles comme vous! Aujourd'hui ils ont disparu.

Bien, J'ai trois questions:

1- Comment se passe une réunion ordinaire dans le Comité de salut public? Je veux dire le lieu où vous rencontrez, etc.
2- Excusez-moi pour le ridicule de cette question, mais je suis très curieuse! Je voudrais savoir comment sont vos cheveux, leur couleur et leur longueur.
3- Avez-vous posé pour le portrait peint par Adélaïde Labille-Guiard? Si oui, qu'en pensez-vous?
    
Excusez-moi de vous voler votre temps. J'espère que vous avez une belle journée.

Avec respect,

Mónica

P.-S.: excusez mon français imparfait. Je viens de Colombie, en Amérique (oui, les idées républicaines sont allées très loin. Néanmoins, nous besoin d'une révolution dans ce pays: c'est une monarchie déguisée en République, vous pouvez croire cette atrocité!).


Chère Citoyenne,

Voici quelque temps, vous m’avez écrit pour avoir quelques renseignements de nature diverse. Quoiqu’en retard, je m’empresse de satisfaire votre curiosité:

1- Le Comité de salut public se réunit dans une salle du Palais national (palais des Tuileries) qui se trouve au rez-de-chaussée dans l’aile côté pavillon de la Liberté (ex-pavillon de Flore).
2- Oui, j’ai en effet fait quelques séances de pose pour Madame Labille-Guiard, au temps de la Constituante. Je pense que son tableau est réussi.
3- Quant à mes cheveux, j’ai déjà répondu à une dame qui ne s’intéressait qu’à ça; voulez-vous retrouver cette réponse? J’ai des cheveux châtain clair, d’une longueur tout à fait ordinaire.

Je vous prie de recevoir, chère Citoyenne, mes fraternelles salutations,

Maximilien Robespierre