Émilien, Antoine, Mathieu, Baptiste
écrit à

   


Maximilien de Robespierre

     
   

Projet en français - collège Don Bosco

   

Cher Monsieur Maximilien Robespierre,

Vous dites que vous voulez abolir la peine de mort et avoir une république parfaite. Mais vous tuez tous ceux qui sont contre vos idées.

Quand nous feuilletons nos ouvrages, nous voyons des illustrations de vous avec la tête d'une personne décapitée entre vos mains. Vous avez une très bonne carrière politique mais cela ne vous autorise pas à tuer des gens qui s'opposent à vos idées! Arrivé au pouvoir, vous avez fait régner la terreur. Vous avez guillotiné, fusillé, noyé des gens. Vous êtes prêt à tout pour avoir une société républicaine idéale. Vous êtes même prêt à imposer des mesures extrêmes pour lutter contre les ennemis de la Convention. Vous êtes sans doute le personnage le plus controversé de la Révolution française! Vous êtes un défenseur de la paix, un champion de la démocratie directe et de la justice sociale, un porte-parole des pauvres et l'un des acteurs de la première abolition de l'esclavage en France. Mais, au nom de cette liberté, vous commettez des actes atroces. Comment pouvez-vous justifier cela?

Recevez, Monsieur Maximilien Robespierre, nos plus sincères salutations.

Emilien, Antoine, Mathieu et Baptiste


Citoyens élèves,

Vu les horreurs que vous me rapportez, je doute sérieusement que le but de votre école soit de vous apprendre la vérité historique.

Je laisse votre question sans réponse. Je n’ai guère à répondre là où il n’y a aucun questionnement. Je ne vois dans votre lettre qu’un réquisitoire plein d’inepties aussi haineuses que fausses. Je n’ai rien à dire sur un tel fatras.

Vive la République!

Maximilien Robespierre