Éric Benveniste
écrit à

   


Maximilien de Robespierre

     
   

Précisions supplémentaires sur l'appel à la section des Piques

    Cher Maximilien,

Je suis surpris que tous tes interlocuteurs t'appellent «monsieur»... Mais ce n'est pas l'objet de ma missive. Sur ce tristement célèbre appel à la section des Piques du neuf thermidor rédigé par Lerebours -où Michelet croit voir les trois premières lettres de ton nom (j'en ai copie sous les yeux: tu n'as bien écrit que «Ro»)- je ne parviens pas à distinguer tous les autres signataires. Y figurent trois membres du comité d'exécution de la Commune (Louvet, Payan, Lerebours), toi (partiellement...), mais qui sont les deux ou trois autres? Ma question te paraîtra peut-être futile aux yeux de ce que tu as accompli, mais tu n'es pas sans savoir l'importance historique qu'a pris cet ultime écrit. Pourquoi diable n'as-tu pas appelé Hanriot et les siens à l'insurrection?

P.S.: la Révolution arrêtée par Merda, cela ne s'invente pas!

Salut & Fraternité.


Citoyen,

Cette missive, qui te préoccupe tant, a pu être signée par un tout autre membre du comité d'exécution, Legrand ou Grenard, par exemple. De mémoire, je ne saurais pas l'affirmer avec certitude mais, puisque tu en as une copie sous les yeux, reconnaître ces noms ne devrait pas t'être difficile.

Salut et fraternité,

Maximilien Robespierre


Merci!

Très franchement, c'est parce que je n'ai pas accès à l'exhaustivité des membres du comité d'exécution, moins encore à tous ceux de la Commune, que cela m'est difficile. Je note ces deux noms que tu me cites de mémoire. Tu n'as pas idée à quel point tu nous manques.

Salut et fraternité.

Éric