Roxane
écrit à

   


Maximilien de Robespierre

     
   

Pourquoi tant de morts ?

   

Cher Maximilien de Robespierre,

Il paraît que, quand vous étiez dans la pièce où normalement on fait ses besoins naturels, vous lisiez du Rousseau. Est-ce vrai? J'ai lu ça dans «Histoire Junior», un journal du XXIe siècle.

Pourquoi, alors que vous vouliez que tout le peuple soit heureux, avez-vous fait guillotiner, fait tuer chaque personne victime d'une accusation contre cette République? Pourquoi après avoir lu un texte au roi Louis XVI à dix-sept ans, avez-vous été l'une des premières personnes à demander qu'on lui coupe la tête?


Ma chère damoiselle,

Je répondrai par l’affirmative à votre première question, car voyez-vous, le local à usage privé dont vous parlez est celui où l’on risque le moins d’être surpris par les yeux indiscrets… Et les écrits immortels du grand Rousseau n’étaient pas la lecture la plus indiquée pour les élèves aux yeux de mes professeurs du collège.

Quant à votre seconde question, je ne saurais, certes, y répondre en quelques lignes résumant le déroulement tragique des événements de la Révolution, cet enchaînement de trahisons et de persécutions des patriotes qui nous a mis devant la nécessité de recourir à des moyens si sévères pour assurer le salut du peuple et de la République. Si vraiment vous voulez le comprendre, je suis sûr que vos professeurs sauront vous indiquer des lectures utiles et appropriées.

Salut et fraternité!

Maximilien Robespierre