Claire
écrit à

   


Maximilien de Robespierre

     
   

Pourquoi?

   

Bonjour Monsieur Robespierre,

Il y a une chose que je ne comprends pas très bien: pourquoi diable est-ce vous que l'on tient pour responsable de tout le sang versé sous la Révolution française? Était-ce juste par envie de vous «enfoncer» ou alors par simple jalousie de la part des autres citoyens du Comité de Salut Public (à part Saint-Just, cela va de soi), car si je me rappelle bien ce que j'ai lu, vous étiez très aimé du peuple; c'est pour cela que je ne comprends pas comment il se fait que vous, qui étiez tant aimé du peuple, êtes devenu le bouc émissaire de la Révolution!



Chère Citoyenne,

Savez-vous quelle est l'arme la plus redoutable dont la contre-révolution se sert depuis le début de la révolution? La calomnie. Plus ignoble qu'un poison, plus sûre qu'un poignard, plus terrible que l'oppression: elle assassine, elle souille, elle corrompt le peuple et pervertit la chose la plus sacrée qui existe: sa confiance. Ne soyez donc pas étonnée que cette arme n'ait rien perdu de sa vigueur. Au contraire, en l'utilisant assidûment depuis tant d'années, les ennemis de la chose publique ont eu toutes les chances d'en parfaire la maîtrise et de la porter à un niveau bien supérieur. La probité outragée ne crie jamais fort pour clamer son innocence; seules la calomnie et l'intrigue ont assez d'impudence pour répandre leurs mauvaises paroles à grands cris. Mais qui a de bonnes oreilles entendra quand même la voix de la vérité.

Bien à vous, Citoyenne,

Maximilien Robespierre


Je vous remercie pour cette réponse éclairée; cela ne m'étonne point de vous. La corruption, il est vrai, est une arme ma foi fort redoutable. Effectivement, même de nos jours, beaucoup de personnes, et pas exclusivement des politiciens véreux, l'utilisent. Même des gens anonymes l'utilisent pour en «enfoncer» d'autres qui ne leur «reviennent pas», si je puis dire... Il peut même arriver que ces médisances partent juste d'une toute petite chose que l'on aurait mal comprise ou alors juste par jalousie.

Je vous dis «Au revoir», dans l'espoir d'une réponse des plus rapides!

Claire