Kagaka
écrit à

   


Maximilien de Robespierre

     
   

La révolution américaine

    Pensez-vous que la révolution des colonies américaines contre l'Angleterre a eu un aboutissement meilleur ou pire (20 ans, 80 ans, 200+ ans après) que les révolutions françaises que l'on peut compter depuis 1789?

Avez-vous rencontré ou formé des impressions des Américains qui sont passés à Paris, Jefferson, Franklin, Adams?


Citoyen,

Je n'ai pas l'honneur de connaître les citoyens susnommés autrement que de réputation, mais je ne puis oublier leur appartenance aux défenseurs des droits de l'homme. Je me souviens toutefois de m'être permis d'écrire, dans mes jeunes années, à Benjamin Franklin, alors en France, une lettre d'éloges en y joignant audacieusement une copie de ma plaidoirie sur le paratonnerre, sa bienfaisante invention. Je n'ai pas eu de réponse, mais ce silence ne ternit point à mes yeux l'image d'un des pères de la liberté et d'un grand savant de notre époque. Je me rappelle aussi de la profonde douleur dans laquelle sa disparition en 1790 a plongé tous les amis de la liberté. Point n'est besoin de prouver que le soutien de tout ami de la révolution est précieux aux patriotes français dans leur combat contre les tyrans de l'Europe. C'est pourquoi j'avoue qu'autant j'estime l'ardeur du citoyen Jefferson incitant ses compatriotes à nous venir en aide, autant je trouve décevante l'attitude retenue et froide de l'Amérique vis-à-vis de leur république soeur, surtout lorsque je songe que les Français n'avaient point hésité à se battre pour l'indépendance de leurs frères américains.

Quant à votre deuxième question, vous comprendrez facilement, Citoyen, que je ne saurai juger une situation qui se produira dans 20, 80, 200 etc. ans à venir, car je ne suis guère plus clairvoyant que vous-mêmes ou tout autre homme, pour lire dans le futur. En principe, pour savoir qui avait mieux atteint un but, il faudrait bien définir ledit but. Je ne parlerai certes que des circonstances actuelles, mais je conçois que la différence entre les deux puissances est manifeste.

J'observe ainsi que les colonies américaines se sont battues pour leur indépendance, et elles ont sans doute gagné en proclamant leur souveraineté comme en témoigne la Déclaration de l'Indépendance. Aujourd'hui les États-Unis sont donc une terre libérée de la domination de l'Angleterre, et la France était d'ailleurs la première à les reconnaître. Mais tous ses habitants peuvent-ils se dire membres du souverain à part entière, sont-ils tous égaux? J'en doute. Or, la révolution française, c'est la révolution des droits sacrés de l'homme; les Français ayant voulu retrouver leur liberté et la dignité de l'état d'être humain, avaient fièrement présenté au monde la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen. C'est le peuple français qui a établi une véritable démocratie, en appelant tous les hommes à l’égalité et à la plénitude des droits du citoyen et en se proclamant frères de l'humanité entière. Décidez donc vous-même qui a mieux réussi à réduire la liberté, l'égalité et le respect de l'homme en pratique.

Salut et fraternité!


Maximilien Robespierre