Laura
écrit à

   


Maximilien de Robespierre

     
   

La guillotine

   

Mon très cher Robespierre,

J'aimerais savoir pourquoi vous avez envoyé tant de monde à l'échafaud? Je pense que vous n'aimiez guère Danton pas plus que Desmoulins. Mais est-ce une raison pour exiger leur mort? Vous devez quand même en avoir un certain nombre sur la conscience?

Excusez-moi, mais je préfère être directe avec vous que de passer par plusieurs chemins.

À très bientôt,

Laura


Ma chère Laura,
 
La bonne franchise est en effet une vertu incontestable; aussi, ne craignez pas d’admettre franchement le peu de choses que vous connaissez de la Révolution, puisque votre message le met en évidence et de manière guère agréable pour moi. Tâchant de mon mieux de ne pas m’offusquer des sottises que vous émettez sur mon compte, je vous recommande vivement de satisfaire au plus vite votre soif de savoir qui est une chose bien louable. Quand quelques loisirs vous aurez, ne vous retenez pas de prendre un livre savant sur la Révolution - j’ai cru comprendre qu’il en était écrit une multitude sur le sujet, dont certains très instructifs même - et de vous plonger dans le récit des événements. Événements tant glorieux, quand le peuple rétablit sa liberté et proclama les droits de l’humanité sur les débris du trône, que terribles quand ses ennemis se liguèrent pour le replonger sous l’ancien joug et éteindre à jamais la flamme de la liberté. Alors vous comprendrez qui dans l’histoire a un poids sur la conscience.
 
Maximilien Robespierre