Lauryanne
écrit à

   


Maximilien de Robespierre

     
   

Joyeux anniversaire

    Citoyen,

Nous sommes aujourd'hui le 6 mai, et je crois pouvoir, sans me tromper, vous souhaiter un joyeux anniversaire.

Je ne doute pas que vos amis vous aient déjà chaleureusement félicité à cette occasion, et moi-même, je tenais à vous faire part de tous mes voeux de bonne santé, de réussite, et de tant d'autres choses, et surtout, je vous souhaite énormément de courage dans la part que vous apportez à l'administration du gouvernement.

Je ne doute pas que cela soit un travail de titan que vous accomplissez avec un grand talent.

J'ai parfaitement conscience que vous êtes un homme extrêmement occupé, citoyen, c'est pourquoi ma missive s'arrêtera dans quelques lignes et que je ne vous retiendrai plus longtemps.

En vous remerciant mille fois d'avoir pris le temps de me lire, recevez toute ma fraternelle amitié qui vous souhaite une nouvelle fois un très joyeux anniversaire.

Salut et Fraternité citoyen

Laury-Anne



Chère Citoyenne,

Je suis extrêmement touché par cette marque d'intérêt et de bonté que je reçois de votre part, et je ne puis m'en acquitter que par un sentiment profond de reconnaissance et de dévouement, parce que les compliments que vous m'accordez sont hors de toute proportion avec mes faibles services.

Vos félicitations, ainsi que celles de mes amis, m'émeuvent d'autant plus que les années d'études passées entre les murs froids du collège, loin de ma famille, ne m'y ont point habitué. Certes, mes précepteurs n'omettaient pas de rappeler à mon attention la Saint-Maximilien le 12 mars, mais croyez bien que ces remarques ont peu de choses en commun avec la chaleur de la vraie affection. Je le ressens à chaque fois que ma famille et mes amis m'offrent un nouveau gage précieux de leur attachement et leur estime, et je vous remercie beaucoup d'avoir joint ce jour votre belle voix aux leurs.

Je vous prie, chère citoyenne, de bien vouloir agréer l'expression de mes sentiments les plus sincères, ainsi que l'assurance de mes meilleurs hommages,

Salut et fraternité,

Maximilien Robespierre