Chloé
écrit à

   


Maximilien de Robespierre

     
   

Généalogie

   

Cher Robespierre,


C'est par curiosité que je suis tombée sur ce site. J'ai lu vos précédentes correspondances avec les internautes et j'ai une petite question à vous poser. Je souhaiterais établir mon arbre généalogique mais je ne sais pas vraiment où commencer. On m'a souvent répété dans ma famille que nous descendions de vous. C'est possible, comme cela peut être faux. Je voulais savoir si, par un membre de votre famille, votre descendance avait été assurée? Je tiens à vous préciser que j'ai quinze ans et que j'ai toujours vécu à Arras.

Bien à vous,

Chloé


Chère Chloé,
 
J’avoue que je ne suis pas un féru de généalogie, dont les fioritures sont davantage un apanage de l’aristocratie, à mon sens. Mais enfin, je n’ai aucunement l'intention de vous imposer mes vues personnelles. Tant que cela vous amuse... Surtout que vous pourriez donc être ma descendante... Ce qui est tout à fait possible: bien que ni moi-même, ni mon frère, ni ma soeur, nous ne soyons  encore mariés, cela ne préjuge en rien de l’avenir! En outre, il y a la famille de notre oncle Carraut, puis nous avons des cousins à Carvin... Il y a également nos cousins Deshorties, quoique nous ne soyons apparentés que par alliance... Donc, oui, je ne manque pas de parents collatéraux dont vous pourriez descendre!
 

Dans l’attente de vous lire à nouveau avec plaisir, dès que vous aurez établi votre arbre généalogique, je demeure, citoyenne Chloé, votre dévoué concitoyen et compatriote,
 
Maximilien Robespierre