Andeor
écrit à

   


Maximilien de Robespierre

     
   

Franc-maçonnerie

   

Bonjour, Citoyen,

Pardonne-moi de te déranger dans tes occupations qui sont certainement bien plus dignes d'intérêt que ces quelques lignes, mais j'aurais aimé savoir si tu fais partie ou as fait partie au cours de ta vie d'une loge maçonnique. J'ai cru comprendre que c'était le cas de Danton et Desmoulins, mais ne sais qu'en penser à ton sujet. Est-ce un état répandu parmi les membres de la Convention que d'appartenir à la Franc-maçonnerie?

Merci d'avance de prendre le temps de me répondre, et bon courage dans tes travaux quotidiens!

Salut et fraternité,

Andeor



Salutations, Citoyen!

On peut comprendre l'inclination des hommes attirés par les idées nouvelles, à rejoindre les loges avant la révolution. Sociétés mystérieuses brassant les discours fallacieux et professant une égalité factice, elles se targuaient alors d'être les dépositaires des idées de la liberté et de combattre le despotisme. Mais aujourd'hui, le peuple est souverain, le despotisme est abattu, la liberté et l'égalité ont triomphé et les droits de l'homme sont à l'ordre du jour. Un citoyen a-t-il besoin aujourd'hui d'être membre d'une loge secrète pour être libre et patriote? Non. La mode des loges n'a plus cours chez les Français, elles deviennent aujourd'hui aristocratiques. Si certains de mes collègues avaient appartenu à la franc-maçonnerie par le passé, cela n'a plus d'importance. Pour moi d'ailleurs, cela n'a jamais été le cas.

Salut et fraternité, Citoyen!

Maximilien Robespierre