Guillaume
écrit à

   


Maximilien de Robespierre

     
   

Brount

    Bonjour Citoyen,

Tout le monde semble d’accord sur la question: tu avais un chien nommé «Brount» que tu promenais aux Tuileries. Mais, alors que je m’intéresse de près à toi, je ne trouve pas pour le moment de source fiable pour savoir de quelle race il était. Dans certains cas, on parle d’un gros chien (un mastiff), mais sur le portrait que Boilly a fait de toi on te voit à côté d’un petit pékinois (ou de quelque chose dans le genre). Tout petit mystère, je sais, mais que je te serais reconnaissant d’élucider… Je te remercie à l’avance de sortir de ton repos.

Salut et fraternité!

Guillaume

Citoyen bonjour,

En effet, j’ai ramené à Paris de mon voyage à Arras, après la clôture de la Constituante, un chien que l’on m’avait offert et qui s’appelle Brount. Je ne saurais pas te répondre avec certitude quelle en est la race, mais je me suis laissé dire que les chiens comme le mien s’appellent terre-neuve.

Quant au petit chien du tableau, je suis désolé de te décevoir, mais il n’a jamais été autre chose qu’un élément du décor créé par le peintre, ce qui était loin de me déplaire car j’apprécie les chiens.

Heureux de t’avoir renseigné, Citoyen. Salut et fraternité!

Merci de ta célérité, Citoyen,

Je ne sais pas si là où tu es, tu as accès à une bibliothèque mais, bref, saurais-tu m’indiquer dans quel livre je pourrais trouver une référence précise à ce terre-neuve? Merci encore.

Salut et Fraternité,

Guillaume



Citoyen,

J’étais bien content de pouvoir te rendre ce petit service. Mais je ne comprends point quelle référence tu voudrais trouver au sujet de mon chien. Ma parole t’est parfaitement suffisante, me semble-t-il.

Salut et Fraternité.

Maximilien Robespierre



Citoyen,

Ta susceptibilité t’honore et bien sûr ta parole me suffit. Hélas, aujourd'hui plus que jamais l'immortalité de l'âme est remise en cause par des scélérats qui n’ont d’autre but que d’enlever cette douce espérance au peuple pour mieux l’asservir. Il m'est de fait difficile de citer ton témoignage à moins de m’appuyer sur des documents l’attestant.
Je me permets donc d’insister…

Salut et Fraternité.

Guillaume



Citoyen Guillaume,

Inutile d’insister là où aucune réponse du genre de celles que tu espères ne peut t’être donnée. Comment pouvait-il en être autrement? D’ailleurs, peu m’importe à quelle race appartient mon Brount. Je ne considère point ce sujet comme digne d’être gravé sur du marbre et d’entrer dans les annales de l’Histoire. Aucune importance donc que ce que puissent en dire les autres.

Salut et Fraternité!

Maximilien Robespierre