Agnès
écrit à

   


Maximilien de Robespierre

     
   

Admiration

   

Cher monsieur Robespierre,

Je vous envoie un message non pas pour une question, mais pour vous dire que je vous admire beaucoup. Je vous ai découvert en regardant un dessin animé japonais, «La rose de Versailles», et je me suis directement intéressée à vous. Je suis en troisième et j'ai étudié la révolution française l'année dernière. Mais notre professeur ne nous l'a pas fait étudier de façon active, donc cela m'a un peu déçue.

Je pense que mes histoires ne vous intéressent pas trop: excusez-moi si c'est le cas.

Dites à monsieur de Saint-Just que je lui souhaite le bonjour.

Salut et fraternité,
 
Agnès

P.-S.: Je vous dessine beaucoup avec les autres révolutionnaires.


Citoyenne Agnès,

Je vous remercie sincèrement pour l'affection que vous avez bien voulu me témoigner, et je suis honoré à l'idée d'être le sujet de vos dessins; j'espère que votre pinceau ne m'est pas trop défavorable.

Je vous souhaite bien du succès, que ce soit pour la peinture ou pour vos études, et je ne manquerai pas de transmettre vos amitiés au Citoyen Saint-Just dès son retour des armées.

Avec mes meilleurs sentiments, votre concitoyen dévoué,

Maximilien Robespierre

Cher monsieur Robespierre,
 
Dans mon dernier message, je vous avais dit mon admiration pour vous et je vous ai aussi dit que je vous dessinais.
 
J'écris ce message juste pour vous montrer quelques-uns de mes dessins. J'espère qu'ils vous plairont.  Excusez-moi s'il y a quelques fautes d'orthographe, je ne suis pas très bonne en français.
 
Salut et fraternité!
 
Agnès


Chère Mademoiselle,

J’ai vu vos dessins. Ne le prenez pas pour offense, mais je pense que vous devez encore travailler beaucoup votre technique de dessin avant de pouvoir exposer vos œuvres au salon. De même pour les sujets: je pense que le public d’aujourd’hui serait plus intéressé de voir des œuvres exaltant les vertus républicaines ou les exploits patriotiques de nos soldats ou des grands hommes de l’Antiquité plutôt que de trouver sur toutes les toiles mon humble personne.

Salut et fraternité!

Maximilien Robespierre