Retour en page d'accueil de Dialogus

Audrey
écrit à

Arthur Rimbaud


Un homme de lettres


   

Je voulais vous demander ce qu'est un «homme de lettres». Pourquoi voulez-vous oublier vos errements de jeunesse? Que s'est-il passé au point de vous efforcer de les oublier? Quel genre de textes avez-vous écrit? Vous dites qu'aujourd'hui certaines personnes impriment vos textes, mais qu'y a-t-il de si important pour les imprimer? Je voulais aussi savoir ce qu'il s'était passé autrefois avec votre ami Paul Verlaine.

Audrey


Chère mademoiselle

Que voilà une lettre curieuse, à la limite de la grossièreté! Que des questions, aucune formule de politesse... Que vous apprend-on à l'école, jeune fille? Il n'existe donc plus de dictionnaire, à votre époque? Je vous y renvoie pour la définition que vous me demandez. Je vois que vous n'êtes qu'en quatrième, vous avez donc tout le temps de découvrir par vous-même ce que sont les errements de jeunesse, et pourquoi on peut vouloir les oublier. Quant aux textes que j'ai écrits, je pense que vous m'écrivez dans un cadre scolaire et que votre professeur vous aura sûrement donné à lire quelques-uns de mes poèmes. Car oui, mademoiselle, ce sont des poèmes que j'écris. Savoir «ce qu'ils ont de si important», c'est aux lecteurs de me le dire. Moi, j'y ai dit des choses qui me semblaient fondamentales, peut-être ne partagez-vous pas mon avis?

Quant à Verlaine, Verlaine... querelle d'amoureux!

Bien à vous,

Rimbaud

************************Fin de page************************