Retour en page d'accueil de
          Dialogus

Petite fille de sept ans
écrit à

Arthur Rimbaud


Qui?


   

Cher Arthur,

Si je peux vous appeler par votre nom...

Ma maîtresse me dit que vous êtes mort mais vous, vous répondez aux messages que les gens vous envoient, alors je ne sais pas qui croire... Je suis désolée si ça vous fait de la peine de parler de ça.

J'espère que vous pourrez me répondre (j'en serais heureuse).

Au revoir!


Chère Petite Fille de sept ans,

En 2013, je suis mort, votre maîtresse a raison. Mais en 1891, je suis toujours vivant, même si c'est pour peu de temps, et vous pouvez donc m'écrire et moi vous répondre! Suprenant, je vous l'accorde, mais c'est la magie de Dialogus!

Bien à vous,

Rimbaud


Merci de me répondre.

Mais j’ai une grosse question à vous poser: comment avez vous fait pour écrire de si beaux poèmes si jeune?


Chère mademoiselle,

Je ne sais que vous répondre... Un don, certainement, du talent... Mais tout cela est si loin, aujourd'hui!

Bien à vous

Rimbaud


Ma maitresse nous a parlé du «Dormeur du val». Celui-là m'a fait de la peine.


Chère mademoiselle,

Vous m'en voyez désolé, mais cela prouve au moins que vous avez une maîtresse de goût et que vous avez du cœur, je vous félicite de ces deux atouts.

Bien à vous,

Rimbaud

************************Fin de
        page************************