Retour en page d'accueil de Dialogus

Jijoli
écrit à

Arthur Rimbaud


Ô Mage


   

Mon Rimbaud

Tu as l'air brun tu as l'air beau
Je me cacherais bien sous ta peau
Et c'est sur ton unique portrait
Que je me touche à souhait

Car de toi rien je n'ai lu
Seul ton regard m'a ému
Lorsque j'écris, c'est à travers
Toi que mes doigts et moi.

Ton

Jijoli


Chère Mademoiselle (?),

Il est toujours flatteur d'être l'objet de l'admiration de quelqu'un, aussi «physique» soit-elle, si j'en crois ce que vous m'écrivez. Je ne peux que vous engager à prolonger le plaisir en lisant quelques-uns de mes vers qui, s'ils n'ont pas été écrits dans ce but, pourraient peut-être vous combler de même.

Bien à vous,

Rimbaud

************************Fin de page************************