Retour en page d'accueil de Dialogus

Johann
écrit à

Arthur Rimbaud


Les Ponts


    Cher Arthur,

J’aurais juste une question concernant votre poème «Les ponts»: pourquoi un tel sujet? De par la teneur musicale de ce poème, je me demandais si vous aviez travaillé avec quelque support musical pour l’écrire…

Bien à vous,

Johann

Cher(e) Johann

Je répondrai à votre question par une autre: pourquoi pas un tel sujet? Le pont n'est-il pas un élément fascinant, qui permet d'unir deux rives, deux mondes là où il n'y avait rien? Une telle capacité mérite, je crois, qu'on s'y arrête. En ce qui concerne le support musical que vous évoquez, je ne me souviens pas de quelque chose de précis: je n'ai pas passé mes soirées à des concerts, fort chers au demeurant, mais j'ai pu glaner quelques bribes musicales au hasard de mes promenades. Ensuite, tout fonctionne par associations d'idées, les images amenant les sons et inversement. Vous connaissez probablement ce poème de Baudelaire qui parle des «Correspondances» entre couleurs, parfums et sons. J'ose espérer que la vraie «teneur musicale» de mon texte provient des mots eux-mêmes et de l'écriture.

Bien à vous

Rimbaud
************************Fin de page************************