La mort
       

       
         
         

Amélia

     

Bonjour!

Je voudrais savoir quelle est votre position par rapport à la peine de mort?

Amélia

 

       
         

Arthur Rimbaud

      Bonjour Mademoiselle,

À mon époque, la peine de mort existait. Sans être farouchement pour, je ne suis pas contre non plus dans certaines circonstances bien particulières.

Il est des moments où il faut savoir mettre des limites, de manière à ce que la vie en société reste supportable. Pourquoi s'encombrer de multirécidivistes, terroristes, tueurs en série et autres criminels de guerre. Je ne pense pas qu'il y ait quoi que ce soit à sauver chez pareille engeance. Nous avons hélas moins de compassion pour leurs victimes, et encore moins pour les autres espèces animales, que nous sommes capables d'éradiquer du simple fait qu'elles dérangent notre expansion. Nous abattons un chien qui mord ou qui est enragé pour qu'il cesse de nuire, mais nous ne sommes pas capables de faire de même pour notre propre espèce, auto-déclarée supérieure à toutes les autres. Et pourtant, ce chien aussi a des circonstances atténuantes: ce n'est pas sa faute s'il est tombé malade, ce n'est pas sa faute si son maître l'a mal éduqué ou si la violence est dans ses gènes. On veut bien mettre le pied sur une araignée parce que sa simple vue nous répugne, et pourtant la bestiole est fort utile, mais on ne veut pas se débarrasser des grands criminels au nom de belles et généreuses idées humanistes.

Voilà l'être humain dans toute sa contradiction.

Rimbaud