Retour en page d'accueil de Dialogus

Suzanne
écrit à

Arthur Rimbaud


Être poète


   

Cher Arthur,

Toi qui as voyagé dès ton plus jeune âge, qui as parcouru, les poings dans tes poches crevées, les plus lointains continents, qui n'as jamais craint de quitter tout ce qui t'était familier, je te remercie. Je te remercie d'avoir été solitaire, provocateur, nouveau, anticonformiste, grand, beau, jeune. Et je te remercie surtout de t'être fait connaître par tes vers. Aujourd'hui, nos héros ne se regardent plus qu'à la télévision. Ils ont cessé de nous inspirer la liberté, de nous rendre désireux d'un autre monde, de nous faire rêver. Tu étais un vrai héros. Est-ce que tu crois que tu aurais été poète si tu avais vécu à notre époque?

Affectueusement,

Suzanne


Chère mademoiselle,

Je vous remercie de votre jolie lettre et j'avoue que ce qualificatif de héros m'a fait sourire, un sourire un peu nostalgique et ému. Je me sens bien peu héros aujourd'hui que je manipule sacs de café et défenses d'ivoire... Mais il est toujours agréable d'être vu comme tel! Votre question est fort intéressante et fort difficile... Á votre époque, aurais-je été poète? Je suppose que oui, on a toujours des choses à dire, à crier, et les frustrations doivent bien être les mêmes partout et à toutes les époques. Savoir si je l'aurais exprimé de la même façon...

Bien à vous,

Rimbaud

************************Fin de page************************