Retour en page d'accueil de Dialogus

L'inconnue 
écrit à

Arthur Rimbaud


Eternellement moderne


   

Éternellement moderne?

Rebonjour!

Je vous réécris car plus je vous lis, et plus je me dis que votre originalité est éternelle. Vous vous êtes posé des questions («A quel démon me louer? Quelle bête faut-il adorer? dans quel sang faut-il marcher? Quels cris faut-il pousser? Quel mensonge faut-il soutenir? Quelle sainte image faut-il attaquer? Quels cœurs faut-il briser? » pour ne citer qu'elles), vous nous avez lancé des affirmations telles «l'air et le monde point cherchés. La vie.» qui nous étonneront toujours, qui interpellent, qui surprennent par leur apparence simple et leur contenue si… nouvelles, oui même aujourd'hui! C'est comme si, à votre lecture, mon esprit découvrait des choses qui ne se trouvent nulle part, comme si vous l'élargissiez avec je ne sais quelle fantaisie! Merci! Vous êtes éternellement moderne, non, nul doute!



Chère inconnue,

Je vous remercie, et suis heureux de constater que je ne me suis pas fourvoyé en pariant sur le triomphe de la modernité contre la réaction, quelque forme qu’elle prenne. Je suis toujours surpris et néanmoins ému de penser que mes mots peuvent encore toucher, tant d’années plus tard.

Bien à vous,

Rimbaud

************************Fin de page************************