Cher voyageur
       

       
         
         

David

      C'est assez intimidant de te parler à toi Arthur. En fait si je me décide à te déranger dans un repos prétendu éternel c'est pour te demander ce que tu penses de ta situation d'icône «rebelle» adolescent?

En attendant ta réponse je pense que tu peux te permettre de prendre ton temps.

J'écrirai à la lune.

David

 

        
          

Arthur Rimbaud

      Cher David,

Je prend effectivement mon temps. J'ai maintenant tout mon temps et c'est un luxe que j'apprécie.

Pour en revenir à notre sujet, à vrai dire, je n'en pense pas grand-chose. Je me sens même complètement dépassé par les événements. C'est à la fois excitant et effrayant. Mon passé, ma vie m'ont totalement échappé, et maintenant, ils me rattrapent. Je pensais bien avoir tiré un trait définitif sur tout cela. Il s'agit d'une période de ma vie dont je ne suis pas particulièrement fier. Quel adolescent n'a pas été rebelle? C'est une période de transition difficile à assumer. Si je n'avais pas cessé d'écrire si tôt, si je n'étais pas mort si jeune en tant que poète, aurais-je eu le même succès? Je n'ai pas demandé à devenir un icone. Je n'ai rien demandé. J'avais fini de rêver.

Bien à vous,

Rimbaud