Ayez l'amabilité...
       

       
         
         

Audrey

      Bonjour cher M. Rimbaud,

Je tiens tout d'abord à vous dire que je vous ai écrit il y a de cela un mois et que vous n'avez pas répondu à ma question, certes vous m'avez envoyé un retour mais pas ma réponse. Vous m'avez dit: je ne fais pas les travaux d'école des élèves… Vous aviez raison en partie... Notre professeur nous a demandé de choisir un personnage dans Dialogus et de lui poser une question qui nous préoccupait réellement; alors je vous ai choisi et vous ai posé ma question à laquelle vous m'avez répondu ce que j'ai cité ci-haut. Alors je vous prie de répondre à mon unique et petite question qui suit car je serai notée sur notre correspondance...

Si vous avez l'amabilité de me répondre, vous feriez de moi une jeune fille très heureuse car vous êtes selon moi la personne la plus intéressante sur ce site et dans la littérature en générale.

Alors voici mes questions (vous pouvez n'en prendre qu'une seule, celle que vous voulez).


J'aimerais savoir pourquoi vous avez arrêté définitivement d'écrire, et ce dans le pic de votre talent?

Dans «Une Saison en Enfer» vous faites une «traversée de l'enfer» et dans votre préface vous indiquez que vous avez failli devenir fou et mourir; est-ce un bilan de votre vie avec Verlaine?

Comment était votre relation avec votre mère (hormis le fait qu'elle était dure et stricte) et vos 2 soeurs?

Votre père vous a-t-il contacté après son départ définitif?

Je vous remercie de tout coeur si vous me répondez et je vous remercie aussi d'avoir écrit vos oeuvres même si à 20 ans je pense que vous auriez pu écrire encore des choses magnifiques.

Audrey

Ps. Ne vous sentez-vous pas triste d'avoir considéré que la chose qui vous tenait le plus à coeur, l'écriture, ne puisse changer votre vie? Et pensez-vous réellement avoir accompli tout ce qui était en votre pouvoir? Merci encore, A.