À toi que j'aime
       

       
         
         

Malou

      Bonjour mon prince,

Je te lis depuis que j'ai 8 ans, j'en ai 18. Combien d'années me faudra-t-il pour te remercier de m'avoir éclairé sur ce que je suis? Toi et moi, on aurait été amis; toi et moi on se serait compris, comme jamais personne ne pourra plus le faire...

Je marche souvent sur les routes, un trou dans le pantalon, à rêver que je rencontre la grande Ourse, à espérer y rencontrer ton ombre... ta voix... Souffle-moi un peu de toi quelquefois...

Bonne nuit mon Ami...

Malou

 

       
         

Arthur Rimbaud

      Merci Malou. Faites de beaux rêves...

Rimbaud