Retour en page d'accueil de Dialogus

Ludivine
écrit à
Porthos
Porthos


La vie en campagne militaire


   

Mon cher Porthos,

Je m'appelle Ludivine et je désirerais savoir comment se déroule la vie d'un mousquetaire lors d'une campagne militaire contre l'ennemi.

Bien à vous,

Ludivine



Voilà bien une vaste question. Lors d’une campagne, la bataille ne dure qu’un temps. Tout d’abord il faut chevaucher, camper, chevaucher: une éternité. Ensuite, il faut, tout le temps que cela dure, approvisionner les hommes et les chevaux, avoir des armes, de la poudre et de bonnes bottes et du vin et du pain. Dans les moments d’attente, il faut tromper l’ennui et ne pas se faire voler sa solde aux dés avant même de l’avoir touchée. Et quand vient le moment de la bataille, il faut savoir se vider l’esprit et ne penser qu’à avancer et ne pas se faire tuer. J’entends encore la voix de la corvette qui hurle: «Chargez! tirez!». Ensuite, lorsqu’on a gagné la bataille, on s’installe chez l’habitant. Comme il n’a plus rien, on partage avec lui les carcasses des chevaux tués. Il accepte de recoudre la semelle de nos bottes qui n’en peuvent plus mais se réjouit de nous voir partir, contents pour d’autres campagnes, en épargnant la vertu de ses filles!

Il faudrait beaucoup de longues soirées d’hiver pour vous raconter tout cela mais je m’en tiendrai là.


Je vous souhaite le bonsoir,

Porthos

************************Fin de page************************