Retour en page d'accueil de Dialogus

Audrey
écrit à
Porthos
Porthos


Bonjour Porthos


    Cher Porthos,

Je vous connais pour être l'un des trois mousquetaires.

Je suis polie, je vais donc me présenter. Je m'appelle Audrey, j’ai dix-sept ans, je suis timide et solitaire, je n'ai pas d'amis, et la solitude pèse lourd parfois. Je mesure un mètre cinquante-cinq.

J'aimerais vous poser des questions:
- quel âge avez-vous maintenant?
- comment décririez-vous votre caractère?
- quel roi avez-vous préféré servir?
- entre Aramis, Athos et d'Artagnan, avec lequel vous entendez-vous le mieux?

On vous décrit comme un géant à la force herculéenne, donc, vous êtes de grande taille, c'est ça? Personnellement, si j'étais en face de vous, je ne pourrais pas m'empêcher de trembler un peu. Je ne dis pas cela pour vous offenser, mais je suis de nature timide et les gens plus grands que moi m'ont toujours intimidée.

Je vous embrasse,

Audrey

P.-S.: si vous avez des nouvelles de d'Artagnan, envoyez-lui un bonjour de ma part.



Mademoiselle,

On m'appelle encore Porthos, mais, si vous vous nommez Audrey, sachez que mon prénom est Isaac. Aujourd'hui, j'ai cinquante-deux ans et je mesure six pieds de haut, c'est dire qu'avec le temps je me tasse un peu. Mon roi restera toujours Louis le juste, c'est celui que j'ai servi du temps des mousquetaires. Mais ce roi est mort, alors vive Louis XIV!

De mon caractère je ne peux dire qu'une chose. Les femmes et les enfants ne m'ont jamais craint, car je suis d'un naturel très doux. J'aime les soirées passées entre amis et les chevauchées au grand air, la chasse, les grands plats mitonnés avec art, les beaux chevaux et les chiens. Demandez plutôt à mes amis quelle est mon humeur selon eux. Je ne sais que dire de plus, car il est mal aisé de parler de soi.

D'Artagnan, d'Athos ou d'Aramis, qui était le meilleur de mes amis? C'est une question difficile. Athos me manque terriblement et je suis au mieux aujourd'hui avec Aramis. Quant à d'Artagnan, j'aimerais bien le voir plus souvent. On dit qu'il s'ennuie à Paris, depuis que le roi ne fait plus la guerre. Bah, cela ne durera pas.

Je prends congé de vous, Mademoiselle, en vous souhaitant de rencontrer bientôt quelques bons amis comme ceux que j'ai eus. Alors vous vous sentirez moins seule. Ayez confiance, ce temps viendra.

Respectueusement,

Porthos



Cher Porthos,

Je vous prie de m'excuser, mais à notre époque tout le monde vous appelle Porthos. Vous êtes bien aimable de m'avoir répondu.

Ici, il fait froid; il n'y a pas longtemps, il a neigé et nous avons été coincés à la maison, à cause des plaques de verglas devant chez nous.

Bon, bref, j'espère que votre santé se porte bien. Et chez vous? Êtes-vous en hiver ou en été? Fait-il froid? Comme nous ne sommes pas de la même époque...

Je vous laisse, Messire, à bientôt!

Audrey



Bonjour Mademoiselle,

Mille excuses de vous répondre si tard, mais j'ai retrouvé mon ramier mangé dans la cachette du chat et il n'avait laissé que les pattes et votre message accroché à l'une d'elles!

Aujourd'hui, c'est le printemps. Nous sommes en avril et je viens de recevoir une lettre du capitaine d'Artagnan qui se morfond à Lille alors que moi, je respire tous les jours l'air de mon Béarn natal et des montagnes du Barétous. L'année 1670 sera une bonne année. Qu'en est-il de la vôtre?

Je vous salue bien, Mademoiselle,

Votre dévoué,

Porthos

************************Fin de page************************