Marion
écrit à

   


Philippe d'Orléans

     
   

Vos relations avec Madame de Maintenon

    Sire,

Je vous souhaite le bonjour. Puis-je me permettre de vous dire que vous et votre vie à la cour me passionnent énormément?

Ainsi j'ose vous poser plusieurs questions...

1.Quelles sont vos relations avec Madame de Maintenon?

2.Plus jeune, étiez-vous jaloux de votre frère?

3.Est-ce que vous vous habilliez en femme dans votre enfance?

4.À partir de quand avez-vous eu des relations plutôt tendues avec votre frère, le Roi?

En espérant ne pas vous importuner,

Marion votre fidèle servante

Chère Marion,

Voilà quelque temps que je n'ai point reçu de lettres et je me réjouis d'à nouveau prendre ma plume.

Mes relations avec Madame de Maintenon sont des plus cordiales bien nous ne nous appréciions guère. C'est un femme à forte tête que j'aime à surnommer «la bigotte», toujours à prier... Elle a, ma foi, terni l'éclat de ce grand Versailles.

Je n'ai jamais jalousé mon Frère, en tant que frère puisque j'ai pour lui une grande affection ou en tant que Roi puisque c'est Dieu qui l'a voulu ainsi et qu'il remplit fort bien sa tâche.

Vos contemporains me parlent souvent de mon attachement aux déguisements féminins... Il est vrai que, plus jeune, j'aimais porter des robes et nombreuses pierreries et dentelles.

Les relations avec Sa Majesté Mon Frère ont toujours été cordiales et respectueuses. J'ai eu quelque mal à accepter mon retrait de commandement militaire après ma victoire à Cassel. Nous avons eu certains accrochages au sujet du comportement de mon Fils mais je puis vous assurer que tout cela ne change rien au respect que je lui porte.

J'espère avoir, à travers ces quelques mots, assouvi votre curiosité.

Monsieur, Philippe duc d'Orléans