""+club-internet.fr
écrit à

   


Philippe d'Orléans

     
   

Si petit!

    Monseigneur,

Je vous prie d'excuser mon impertinence, mais j'aurais souhaité savoir s'il est vrai que vous étiez très petit et si vous étiez paré comme une femme, car dans mon école, vous êtes ridiculisé, ce qui me déçoit énormément.

Et avez-vous réellement succombé au charme de la marquise de Montespan?

Excusez encore mon impertinence. Je vous remercie d'avance et vous assure de mon profond respect.

Ludivine



Chère Demoiselle,

Je vous remercie de l'attention que vous me portez malgré ces temps bien longs qui nous séparent.

Pour répondre à votre question et aux moqueries de vos camarades, il est vrai que je ne suis point très grand, mais je ne suis pas en deçà de la majorité des hommes de la Cour. Ma taille est tout à fait normale. Même Sa Majesté mon frère ne mesure que 1 m 68! Est-ce que la grandeur d'un homme n'équivaut qu'à son nombre de pieds et pouces (unités de mesures de notre époque)? Il est vrai en revanche que j'aime me parer de bijoux et de pierreries, je suis assez coquet. Chacun ses travers, je n'en rougis point.

Enfin, vous désirez savoir si je succombai à la belle Marquise de Montespan? J'espère ne point vous décevoir en vous répondant que non. Elle a été pour moi une grande amie. Nous avons très vite été pris de complicité. Je l'ai amenée à la Cour, puis mon frère Louis s'est épris d'elle.

Je vous salue Mademoiselle et espère avoir bientôt de vos nouvelles.

Monsieur, Philippe Duc d'Orléans.