christophebouin
écrit à

   


Philippe d'Orlèans

     
   

Nous nous connaissons...

    Nous nous connaissons déjà depuis très longtemps, et notre rencontre n'est pas physique.

Je vous connais si bien, et vous êtes mes frères, je vous dessine parfois et vos visages sont doux et pleins de joie. Un peu taquins aussi, vous êtes pleins d'humour. Mais malheureusement, nous les humains, nous nous prenons trop au sérieux et nous regardons trop souvent notre nombril.

Je sais comment vous parler car je vous parle déjà comme on parle à un ami.

Du fond de mon coeur, je vous aime.

tophe



Eh bien, cher Monsieur, voilà une déclaration qui nous touche fort et nous surprend à la fois.