niniss59
écrit à

   


Philippe d'Orlèans

     
   

Mademoiselle de Valois

    Très cher Philippe,

Votre fils, le duc de Chartres, et son épouse, Marie-Françoise de Bourbon, vous ont donné, si je ne m'abuse, une première petite-fille le 17 décembre 1693, née à Marly. Elle fut titrée, me semble-t-il, mademoiselle de Valois et mourut malheureusement à l'âge de 10 mois le 17 octobre 1694, au Palais Royal. Je désirerais savoir si cette enfant avait un prénom, car j'ai beau chercher, je ne le trouve nulle part.

J'aurais également beaucoup aimé que vous me parliez des relations que vous entretenez avec votre belle-fille mademoiselle de Blois. Je pense être dans le vrai en disant qu'elle ne s'entend guère avec madame votre épouse ni même avec la jeune duchesse de Bourgogne. Êtes-vous aussi en froid avec elle? Est-il exact que vous avez dû vous expliquer plusieurs fois avec Sa Majesté le roi, car Marie-Françoise se plaint des infidélités de son époux votre fils?

Avec toute mon amitié,

Votre dévouée Anaïs



Chère Anaïs,

Vous me voyez ravi de vous relire. Comme je le constate, ma descendance vous passionne toujours autant. À l'époque à laquelle nous vivons, les enfants princiers ou royaux ne sont baptisés que très tardivement. C'est à l'occasion de leur baptême qu'ils reçoivent un nom définitif. En attendant, nous les nommons par leur titre uniquement. Cette petite fille dont vous me parlez n'avait pas encore reçu de nom définitif. Nous l'appelions par son titre, mademoiselle de Valois.

Il est vrai, pour répondre à votre autre question, que nous entretenons des relations difficiles mais néanmoins courtoises avec mademoiselle de Blois. Je n'ai pas accepté de suite le mariage, comme vous le savez. Et en effet j'ai dû, à une ou deux reprises, parler au nom de mon fils à Sa Majesté mon frère mais pas davantage.

En espérant avoir satisfait votre curiosité.

Philippe, duc d'Orléans