niniss59
écrit à

   


Philippe d'Orléans

     
   

La marquise de Montespan

    Votre Altesse,

Il est vrai que vous ne semblez point vous entendre avec la duchesse de Chartres. Je souhaiterai ici savoir quelles relations avez-vous entretenues avec la marquise de Montespan car il semble bien qu'elle soit rentrée à la cour grâce à vous. J'aimerais également savoir comment vous entendiez-vous avec votre cousine la défunte reine Marie-Thérèse d'Autriche.

Recevez toute mon amitié,

Anaïs



Chère Anaïs,

Vous semblez fort attachée à mon humble avis sur Versailles et ses gens. Je suis flatté de cette confiance que vous m'accordez. Il est vrai que je ne suis pas toujours des mieux placés à la Cour!

Je ne puis vous dire beaucoup de mes relations avec feu la Reine Marie-Thérèse. C'était une femme effacée, qui parlait et sortait peu, tout le contraire de moi. Je lui présentais les respects d'usage et m'inquiétais de sa santé en temps voulu. Je la respectais, en tant que Reine de France et épouse de mon Frère, tout simplement.

Quant à Athénaïs de Montespan, elle rentra comme femme d'honneur de la Reine en 1660. J'ai soufflé quelques mots en sa faveur mais pas davantage. Elle plut tout de suite à mon Frère. Il est vrai qu'elle avait un esprit vif, une espièglerie et une beauté que j'appréciais énormément. Elle aimait, tout comme moi les mondanités! Nous ne fûmes pas toujours d'accord, lors par exemple du mariage de Mon fils avec Mademoiselle de Blois, vous n'êtes pas sans l'ignorer... Mais, mis à part ces querelles, je l'apprécie, Mademoiselle.

Le temps me manque pour vous en dire davantage.

Mes respects très chère.

Monsieur, Philippe Duc d'Orléans