Kristina
écrit à

   


Philippe d'Orléans

     
   

«Je n'ai aimé Madame que quinze jours»

    Mon seigneur,

Je vous écris de nouveau car j'aimerais revenir sur une phrase que vous auriez dite. Surtout, corrigez-moi si je me trompe, mais je crois savoir qu'après la mort d'Henriette-Anne d'Angleterre vous auriez dit: «Je n'ai aimé Madame que quinze jours». Est-ce vrai? Dans quelles circonstances avez-vous dit cela et pourquoi?

Mes respects,

Kristina

Chère Kristina,

J'ai eu une grande affection pour feu ma première épouse. Elle était fort charmante et je me rappelle avoir été séduit par son charme lors de notre première entrevue.

J'ai certainement dit les mots que vous me prêtez car Madame m'a fait vivre de nombreux affronts. Vous n'êtes point sans savoir qu'on lui prête beaucoup d'amants et je suis homme d'orgueil.

Je l'ai toujours respectée en tant que mon Épouse et mère de mes enfants.

J'espère que ces maigres explications vous suffiront.

Bien à vous,

Monsieur, Philippe duc d'Orléans