Élisabeth
écrit à

   


Philippe d'Orléans

     
   

Corneille

   

Cher Monsieur,

Comme je suis heureuse de vous écrire à nouveau! Comment vous portez-vous? Que s'est-il passé à la Cour ces derniers temps?

J'ai eu l'occasion, il y a peu, de découvrir Corneille. Que pensez-vous de lui? Aimez-vous son oeuvre? Je sais que vous avez soutenu Molière, qu'est-ce qui vous a attiré en lui?

Je vous salue,

Élisabeth

Elista, Elista, Elista saute-moi au cou; Elisa, Elisa, cherche-moi des poux...


Chère dame Élisabeth,

Pardonnez, je vous prie, le temps qu'il m'a fallu pour vous répondre. Mes affaires me prennent beaucoup de temps. Ma foi, je me porte bien, et vous-même?

Monsieur de Corneille est homme fort habile et de grand talent. Son oeuvre est admirable... Et tragique. Vous vous doutez Madame que mes goûts se portent à la comédie! Il est vrai que j'ai soutenu Monsieur de Molière car tout me plaisait en lui. Il avait l'art de nous divertir en toutes circonstances. Il est vrai qu'il a plus d'une fois croqué les travers de la Cour mais que cela était plaisant.

Bien à vous,

Monsieur, Philippe Duc d'Orléans


Cher Monsieur,

Je vous remercie de vous soucier de ma santé. Je me porte bien, quoique je sois un peu fatiguée: un excès de travail, sans doute!

Vous trouvez que vous avez mis du temps à me répondre? J'ai, moi, trouvé votre réponse fort rapide.

Personnellement, j'aime aussi beaucoup l'oeuvre de Molière, surtout Tartuffe et l'Avare.

Veuillez agréer l'assurance de mes respects les plus sincères,

Élisabeth


Chère Élisabeth,

Le temps ne semble pas le même à nos deux époques mais qu'à cela ne tienne.

Il est vrai que Molière est un grand artiste.

Je vous salue.

Monsieur, Philippe Duc d'Orléans