Retour en page d'accueil de
          Dialogus

Jasmine
écrit à

Jackie Onassis


En apprendre sur vous


   

Chère Madame Onassis,

Bonjour! Je souhaite tout d'abord vous dire pour quelle raison je vous ai choisie. Vous faisiez partie des premières dames des États-Unis les plus influentes et votre mari (JFK) était l'un des présidents les plus appréciés. Je vais vous raconter un peu ma vie. Je m'appelle Jasmine, j'ai douze ans et je suis née en décembre 2001 à Paris. J'ai deux grands frères, Omar, dix-neuf ans, et Hachim, quinze ans.

J'aimerais vous poser quelques questions. Aviez-vous des frères et sœurs? Si oui, combien et quel âge avaient-ils? Aviez-vous confiance en JFK? Ne le prenez pas mal, mais avez-vous épousé Aristote Onassis juste pour son argent, vu que vous aviez toujours vécu dans un milieu aisé?


Jasmine


Jasmine,

Je suis vraiment flattée de savoir qu’une si jeune fille est intéressée par mon parcours de vie.

Comme tu dois peut-être le savoir, j’ai des origines françaises dont je suis très fière; j’ai beaucoup d’amour et d’admiration pour votre pays et je prends beaucoup de plaisir à résider à Paris à l’occasion. Lorsque j’étais étudiante à Vassar, j’ai suivi un programme d’échange durant un an à Paris en 1949-1950 et j’éprouvais beaucoup de plaisir à aller à l’Opéra et au théâtre. Je passais beaucoup de temps aussi dans les librairies, d’ailleurs une de mes préférées est Shakespeare and Company!

Pour répondre à ta question, oui, j’ai des frères et sœurs! Ma petite sœur est Caroline Lee Bouvier; nous avons une relation complexe, mais nous nous aimons chacune à notre manière: j’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour la protéger depuis qu’elle est petite!

Ensuite, lorsque Maman a épousé en secondes noces Hughdie Auchincloss, j’ai considéré les enfants de son premier mariage comme mes frères: il y a Yusha avec qui je m’entends merveilleusement bien et qui est vraiment un très cher et meilleur ami. Il y a aussi les deux enfants que Maman a eus avec oncle Hughdie: Janet, ma petite sœur chérie que j’ai vraiment essayé de soigner et de réconforter lorsqu'elle rentrée dans cette maladie atroce qu’est le cancer et, pour finir, Jamie.

J’avais une très grande confiance en Jack, je l’aimais vraiment et il possédait des qualités incroyables.

Néanmoins, je suis chagrinée de ce que vous insinuez de mon second mariage. Ari a été très généreux avec moi lorsque mon petit garçon Patrick est mort; il a eu la gentillesse de m’accueillir à bord du Christina pour que je puisse faire mon deuil, il s’est révélé être un hôte charmant, drôle, intelligent. Il est devenu un ami et m’a aussi réconfortée lorsque Jack nous a quittés. J’avais une immense affection pour lui et il a été si bon avec mes enfants!

Chère Jasmine, merci pour votre lettre, cela me fait chaud au cœur de savoir que de nos jours encore Jack est apprécié pour le combat qu’il a essayé de mener durant sa présidence.

 Bien à vous,

J.

************************Fin de
        page************************