Retour en page d'accueil de Dialogus

Sylvie
écrit à

Maréchal Joachim Murat


Napoléon aurait-il pu prendre les Indes aux Anglais?


    Monsieur le Maréchal,

Pensez-vous que si Napoléon avait réussi à s'imposer en Russie, il aurait entrepris la conquête des Indes anglaises? Et s'il avait réussi à s'emparer de Bombay et du vaste empire colonial britannique, qu'en aurait-il fait?

Je sais que l'empereur voulait asseoir un pouvoir colonial en Asie et contrebalancer les puissances anglaise et russe. Qu'en pensez-vous?

Cordialement à vous et bonnes fêtes de fin d'année.

Sylvie

Chère Sylvie, si je puis vous appeler par votre prénom?
 
Je ne pense pas que Napoléon aurait été en mesure d'entreprendre la conquête des Indes anglaises, à cela une seule raison: le manque de soldats!
 
Il faut savoir que l'Empereur avait de plus en plus de mal à lever la conscription, et cela depuis 1807, après la terrible boucherie d'Eylau.
 
C'est durant la campagne d'Égypte, et de Syrie, en 1798, et 1799, qu'il eût été possible au jeune général Bonaparte de se tailler un empire en Orient, en s'emparant d'une grande partie de l'Asie mineure, dont les Indes...
 
Oui, mais face aux ambitions du nouveau César, se dressait, imprenable, la forteresse de Saint-Jean-D'Acres, sinon, Napoléon aurait surpassé Alexandre le grand, mais hélas, trois fois hélas, la défaite du siège de la forteresse de Saint-Jean-D'Acres en a décidé autrement...
 
Napoléon se serait taillé un immense empire en Orient, puis aurait conquis la Grèce, la Macédoine, les pays Baltes, la Turquie, l'Empire Austro-Hongrois, la Scandinavie, l'Allemagne, la Belgique, le Luxembourg, la Hollande, la Suisse, l'Italie, aurait prit le pouvoir en France en renversant le gouvernement, avant de porter ses armes dans la péninsule ibérique; ensuite Bonaparte, disposant d'une flotte considérable, aurait battu, puis conquis, l'Angleterre, l'Écosse, puis l'Irlande, avant d'envoyer un corps expéditionnaire conquérir l'Algérie, la Tunisie, puis le Maroc...
 
Tout cela laisse songeur!
 
Je dois à présent vous laisser.
 
À très bientôt,
 
Joachim Murat, Roi déchu de Naples, et des Deux-Siciles

Monsieur le maréchal,

Quant à ce que sera la conquête de l'Afrique du Nord, elle se réalisera sans doute dans quinze ans. L'Algérie sera française. Les populations musulmanes accepteront la présence française et beaucoup s'allieront avec nous. Nous aurons un jour des soldats musulmans au sein de l'armée française et même une Légion étrangère se créera là-bas.

Si Napoléon l'avait voulu réellement... Le monde entier était à ses pieds et plus personne ne pouvait s'opposer à ses vues expansionnistes. Ni les Anglais, ni les Russes, ni même les Américains, occupés à entreprendre la conquête de l'Ouest.

Merci de vos précisions.

Cordialement,

Sylvie,
Le petit soldat vendéen et sudiste

Chère Sylvie,
 
Dois-je comprendre que Louis XVIII sera bientôt mort, et que son frère le suivra de peu dans la tombe?
 
L'Algérie sera donc conquise par l'actuel Comte d'Artois? C'est incroyable! Comment un tel personnage, sans envergure aucune, peut-il faire des conquêtes?
 
Ainsi, il y aura bientôt une nouvelle république? Et l'Algérie en sera donc le fleuron? Et des Français s'y installeront par milliers? C'est tout bonnement incroyable, mais je vous fait toute confiance.
 
Et une guerre éclatera entre les Arabes, et les Français, et l'Algérie sera à nouveau perdue, eh bien, quelle triste réalité en perspective...

Ainsi, les Arabes s'installeront à leur tour en France, et en masse. Ma foi, pourquoi pas? S'ils se montrent dignes de leurs précurseurs, les Mamelouks, dont je n'ai eu qu'à me louer, lors des campagnes de l'empire.
 
Je déplore sincèrement la guerre civile en Vendée, mais il fallait mettre coûte que coûte un terme à cette plaie ouverte de la Patrie; c'est malheureux à dire, mais il ne faut pas oublier que nous avions une grande partie de l'Europe à combattre et il nous fallait les mains libres à l'intérieur du pays pour ce faire.
 
Sans le massacre des Chouans, nous n'aurions jamais pu mettre un terme à la guerre de Vendée, à défaut de quoi nous n'aurions point pu combattre les coalisés, et réaliser des conquêtes.
 
Je n'excuse point pour autant les exactions qui ont été commises contre les Vendéens, exactions qui, en tant que soldat, m'écœurent.
 
J'ai été amené moi-même à contribuer fortement au succès du treize Vendémiaire, en ramenant les canons laissés par le général Menou au camp des Sablons, canons qui, je le rappelle, ont servi à mitrailler les insurgés royalistes.
 
Ainsi, vous m'apprenez qu'il y aura une guerre civile aux États-Unis?
 
Eh bien, ma chère Sylvie, je suis vraiment fort ravi de l'affection que vous me portez, sachez qu'elle est réciproque. 
 
Passez une très bonne soirée, chère Sylvie.
 
À très bientôt,
 
Joachim Murat, Roi déchu de Naples et des Deux-Siciles

Monsieur le Maréchal,

Ce ne sera pas Louis XVIII qui entreprendra la conquête de l'Algérie, mais son frère Charles qui, lui, régnera sur la France pendant six ans. Un incident éclatera entre Alger et Paris. Le roi enverra une armée et conquerra ce pays qui sera le fleuron de la République au cours du siècle à venir. Des centaines de milliers de Français s'y installeront et le défricheront.

Mais, hélas!, une guerre qui ne veut pas dire son nom éclatera avec les Arabes et nous, les Français, serons contraints de retourner en métropole.

Les Arabes nous suivront jusque chez nous et s'installeront dans nos villes. La première ville qui sera occupée est Marseille. Près du cinquième de la population sera d'origine maghrébine. Pareillement pour Paris, Roubaix (plus de cinquante-cinq pour cent de la population), Strasbourg (où il y a le conseil de l'Europe, le parlement européen) et d'autres villes françaises.

Si j'ai signé Sylvie le petit soldat vendéen, c'est pour exprimer ma fidélité à cette terre de Vendée, qui fut le théâtre d'une effroyable guerre civile en 1793, et si j'ai parlé des Sudistes, c'est une référence à la guerre de Sécession aux U.S.A. entre le Nord industriel et le Sud esclavagiste et agricole. Je ne suis pas esclavagiste pour autant, mais je souhaite que le Sud garde son indépendance vis-à-vis du Nord de monsieur Lincoln. Je suis avant tout royaliste et j'aime correspondre avec des grands hommes tels que vous. Je vous apprécie et je vous aime beaucoup.

Avec toutes mes amitiés,

Sylvie

Bonsoir chère Sylvie,
 
Désolé quant à mon petit retard, comment vous portez-vous?
 
Vous me parlez d'Internet, de quoi s'agit-il s'il vous plaît?
 
Le communisme a tué tellement de monde, heureusement qu'il décline alors...
 
Ainsi, il y a une monnaie unique en Europe? C'était un des souhaits de l'Empereur, mais il souhaitait également que le code civil soit institué dans tous les états européens, et gouverner ce continent lui-même!
 
Vous me dites une chose incroyable: l'Angleterre sera comprise dans l'Europe? Et vous ajoutez une chose extraordinaire: qu'un homme de couleur sera élu président des États-Unis d'Amérique? Puisse-t-il être un bon président, c'est tout ce que je souhaite.
 
Bonne nuit,

Joachim Murat, Roi déchu de Naples et des Deux-Siciles

Monsieur le Maréchal,

L'Internet c'est la connexion entre les contacts humains répartis sur l'ensemble du globe par le biais de l'ordinateur (un appareil qui remplace le messager à cheval du siècle dernier) et du téléphone (appareil qui sert à appeler n'importe qui dans le monde). Depuis sa libéralisation en 1991 (grâce à la chute du mur de Berlin: avant il était sous le contrôle de l'armée américaine), tout le monde peut se connecter à moindre frais et correspondre, échanger, discuter. Même vendre tout ce que l'on possède: une automobile, un téléviseur, des vêtements et des livres.

Quant à la monnaie unique, il s'agit de l'euro, que les pays européens ont accepté lors des accords de Maastricht: la création de cette monnaie fait la concurrence au dollar U.S. L'Angleterre fait partie de l'Union européenne mais a conservé sa propre monnaie.

Autrement, je vais bien.

Cordialement,

Sylvie

Chère Sylvie,

Décidément, vous me surprenez jour après jour, en m'indiquant l'évolution des deux prochains siècles. Ainsi, les messagers à cheval disparaîtront; remarquez, je m'en doutais un peu, mais je suis stupéfait d'apprendre que bientôt l'humain pourra converser avec n'importe qui dans le monde et qu'il pourra vendre ses biens par le biais d'Internet. Quels progrès, en vérité!

Ainsi le mur de Berlin était sous le contrôle des Américains, comment cela se fait-il?

L'union européenne aura donc sa propre monnaie? Et L'Angleterre ne fera pas de même?

Enfin cela ne m'étonne guère connaissant la perfide Albion.

Bien à vous,

Joachim Murat 1er, Roi déchu de Naples et des Deux-Siciles


Monsieur le Maréchal,

La télévision ne fera pas disparaître l'ensemble de la presse écrite et pourtant, en dépit de l'Internet, la plupart des journaux subissent une crise financière.

Quant au communisme, il s'est effondré en 1989 avec la chute du mur de Berlin qui séparait l'Allemagne en deux depuis 1961 (la construction du mur par les autorités de la R.D.A., République Démocratique Allemande, d'inspiration communiste). Le communisme était une idéologie politique qui a tué plus de cent millions de gens dans le monde depuis 1917 (la révolution russe qui a chassé le tsar Nicolas II du pouvoir). Heureusement, il a fallu le soulèvement pacifique des peuples d'Europe de l'Est pour que le communisme s'effondre et que ces pays: Pologne, Hongrie, Tchéquie, Slovaquie, Roumanie, Bulgarie, R.D.A., etc. intègrent l'Union européenne.

Désormais, nous avons tous la même monnaie: l'euro, telle que le rêvait Napoléon 1er. L'Europe a sa monnaie commune, ses institutions propres et les Anglais en font partie. Le communisme n'existe plus en Russie: il a disparu... Seul, il subsiste encore en Chine sous une forme capitaliste, en Asie du Sud-est (Vietnam) et à Cuba chez les Hispaniques.

Aujourd'hui, nous subissons une crise depuis deux mois à cause des subprimes, mais c'est trop long à expliquer: elles viennent de chez les Américains et depuis l'élection de Barack Obama (un président de couleur) les Américains espèrent changer de politique mondiale.

Allez, à bientôt et bonne soirée.

Ce soir, je regarderai «Joyeux Noël» sur T.F.1 avec Dany Boon. Un très bon film sur la guerre de 1914.

Je vous embrasse,

Sylvie

Chère Sylvie,
 
Eh bien, vous m'en apprenez, des choses...
 
Grâce à vous, je vois un peu comment le monde évoluera, après ce siècle.
 
Dois-je comprendre qu'avec la boîte à images, les journaux disparaîtront?
 
J'ignore par contre ce qu'est le communisme, serait-ce un mouvement politique ayant trait au rêve de Gracchus Babeuf?
 
Un mur sera détruit à Berlin? Ne serait-ce pas plutôt le Palais de Frédéric-Guillaume III, le grand vaincu de la bataille d'Iéna?
 
Passez une très belle journée, Sylvie!
 
À très bientôt,

Joachim Murat, Roi déchu de Naples, et des Deux-Siciles
Monsieur le Maréchal,

Aujourd'hui va être une journée cruciale pour moi: je vais participer à une joute de scrabble (un jeu de lettres avec des valeurs-points comme le Z qui fait 10 points, le K, le W et le X pareillement) et donner dix euros (la monnaie unique de l'Europe) pour le Téléthon (il s'agit d'appeler le 36.37 et de faire une promesse de dons).

Le Téléthon, c'est une opération visant à combattre les maladies génétiques qui existent chez l'enfant et chez les adultes (maladies musculaires pouvant empêcher le sujet de bouger). On peut en mourir. Cette maladie s'appelle la myopathie de Duchène et on peut l'éradiquer grâce à la recherche médicale.

La solidarité se réalise grâce à une boîte à images et tous les Français y participent (même les Vendéens).

Si cela avait existé sous Napoléon Premier, je crois que l'empereur aurait donné une participation pour sauver les enfants malades de la myopathie.

De plus, le Téléthon existe grâce à l'Association Française contre les Myopathies (AFM) et le Lion's Club, un organisme qui vient en aide aux personnes malades et aux plus démunis.

Je suis sûre et certaine que vous auriez donné quelque chose pour aider les malades.

Des manifestations ont lieu partout: course de lévriers, course à pied, judo, etc. Tous les défis sont levés.

Cordialement à vous,

Je vous embrasse,

Sylvie
************************Fin de page************************