Retour en page d'accueil de
          Dialogus

Sylvie
écrit à

Maréchal Joachim Murat


Les vide-grenier


      Monsieur le Maréchal,

Demain matin, je vais passer toute ma journée à un vide-grenier et vendre des livres, des cartes postales et différents objets.

Savez-vous ce qu'est un vide-grenier? C'est une manifestation sur la voie publique qui est organisée par des associations, des groupes de personnes, les habitants d'un village ou d'une ville! La condition, c'est qu'il fasse beau et que la foule afflue en grand nombre. Est-ce que chez vous il y a de ces foires à tout?

Les cartes postales que j'ai, c'est en quelque sorte de petits documents avec des représentations de paysages, de villages, de petits métiers, d'activités rurales, etc...

Sous Napoléon, cela devait exister, car on appelait cela «vente à la sauvette».

Aujourd'hui, c'est règlementé par des décrets d'application.

Voilà tout.

Bonne journée et à bientôt,

Sylvie

Bonjour chère Sylvie,

Excuse-moi pour le retard de la réponse, je suis impardonnable, mais je n'étais pas bien ces derniers temps. En effet, l'on m'empêche de correspondre avec mon épouse et mes enfants, et l'autre jour, on m'a même retiré tous moyens de correspondre avec quiconque. Heureusement, j'ai encore quelques partisans, partisans qui m'ont fait parvenir le nécessaire pour continuer à honorer mes engagements envers mes correspondants de Dialogus, et je t'écris donc avec énormément de retard -c'est un doux euphémisme!

En effet, dans mon village de La Bastide-Fortunière, nous avions quelquefois des foires, mais elles n’ont rien à voir avec les vide-grenier que tu décris; ce sont plutôt des foires paysannes, et occasionnellement nous avions également des foires artisanales.

Merci pour la description des cartes postales; effectivement, sous le règne de mon impérial beau-frère, il y eut beaucoup de vente à la sauvette, procédé si efficace que même la police de Fouché, pourtant fort efficace, était totalement impuissante à endiguer!

Bonne journée à toi, et je l’espère à très bientôt,

Joachim Murat, roi déchu de Naples et des Deux-Siciles

************************Fin de
        page************************