Retour en page d'accueil de Dialogus

Marie-Caroline
écrit à

Morgane


Pris en otage


   

Madame,

Je vous écris cette lettre car vous avez emprisonné des hommes dans le Val sans retour: et pourquoi donc cela?

Je vous demanderais bien de les libérer. Les hommes doivent êtres libres: regardez l'exemple des journalistes qui se sont fait emprisonner alors qu'ils voulaient juste faire un reportage sur ce qui se passait dans ce pays!

Cela est très injuste. Mettez-vous à leur place et vous verrez que vous devez libérer les hommes que vous avez enlevés. Nous sommes des humains, sauf que vous êtes une fée. Pensez à ce qui peut leur arriver… Ils peuvent mourir de faim, de soif etc.

Je vous dis au revoir, recevez mes salutations distinguées,

Marie-Caroline


Marie-Caroline,

Tu me dis que j'ai emprisonné des hommes dans le Val sans retour... et que je dois les libérer. Peut être alors connais-tu ma vie mieux que moi. De plus, tu es bien orgueilleuse pour penser que tu peux donner des ordres à la grande prêtresse d'Avalon! Ma foi m'a toujours poussée à me battre pour la liberté, crois-tu sincèrement que je l'aurais reniée en enfermant des hommes par ma magie?

L'utilisation d'un tel charme m'aurait condamnée à vivre loin d'Avalon, et sans doute à être reniée par la déesse.

N'écoute pas tout ce qui est dit, cherche! si tu es curieuse. Et range ton orgueil aux oubliettes pour le moment, car pour celle qui cherche et qui apprend il n'est que poison et aveuglement.

Je ne suis pas une fée... si vraiment tu recherches la vérité tu sauras poser humblement les questions et la déesse te guidera.

Bien à toi,

Morgane dite la fée

************************Fin de page************************