Retour en page d'accueil de Dialogus

Manon
écrit à

Morgane


Ma chère fée


   

Bien le bonjour à vous, Morgane,

Je me présente, je m'appelle Manon et suis âgée de quinze ans. C'est peu, me direz-vous.

Je vous écris pour vous faire part de cette admiration que j'entretiens pour les fées, elfes et tout autre habitant de cette vallée de rêves dans laquelle vous vivez. Comment vous portez-vous? Est-ce que la vie se fait facile de là où vous êtes?

Je me doute qu'être une fée doit ouvrir la porte à un mode de vie assez fascinant. Hélas, c'est seulement dans mes rêves utopistes et fous que je m'imagine dans un monde tel que le vôtre, où «paix» et «harmonie» sont les maîtres mots. Vous bénéficiez d'une certaine chance. Mais, dites-moi, aimez-vous votre vie? La monotonie de la vie humaine vous attire-t-elle?

Je serais curieuse de connaître vos sentiments et ressentis. Je crois que nos prénoms se ressemblent un peu, ils ont la même étymologie à ce que je sache. Ceci dit, j'aime bien me faire appeler «Wilwarin», qui signifie «Papillon», en langage elfique.

Mystérieusement vôtre,

Wilwarin (ou Manon, à vous de choisir!)


Manon, Wilwarin,
 
Je dois te préciser que, malgré ce qui est raconté sur moi, je ne suis pas une fée. Je vis, il est vrai, beaucoup parmi ce peuple mais je n'en fais pas partie. Comme toi je suis humaine et je dois me plier à ce que cette vie «normale», comme tu l'exprimes, me demande. J'ai fait le simple choix de me consacrer à la déesse il y a longtemps et mon destin a laissé mille et une légendes courant à mon sujet. Les pouvoirs que je possède ne sont pas là pour me faciliter la vie. Et cette vie que je mène me plaît comme elle est, dans toute sa simplicité.

Je suis attristée de voir à quel point les humains de ton époque sont malheureux. Votre monde ne vous plaît pas et vous ne connaissez pas non plus le potentiel exceptionnel que vous possédez pour changer les choses. Vous passez votre temps à vous plaindre et à entretenir des rêves que vous ne réalisez pas. Tu es jeune, chère enfant. Sens le pouvoir de la déesse en toi, exprime-le et bats-toi pour tes rêves au lieu de regretter un temps passé et révolu! Il n'y que toi pour construire le monde dans lequel tu souhaites vivre.
 

Avec tout mon amour,

Morgane d'Avalon.

************************Fin de page************************