Stéphane Emmelin
écrit à

   


Marquise de Montespan

     
   

Votre vie à la Cour 

   

Bonjour,


J'aimerais en savoir plus sur votre vie à la cour du Roi-Soleil. Merci d'avance


Stéphane Emmelin


Monsieur Emmelin,

Votre question concernant ma vie à la cour est bien vague. Je vais tâcher d'y respondre au mieux.

Lorsque j'estois demoiselle d'honneur,  je partageois mes appartements avec mes autres compagnes. Une fois mariée au marquis de Montespan,  je rentrois à nostre demeure une fois mon service auspres de la Reyne achevé. Lorsque je devins la favorite du Roy, Louis m'attribua des appartements à Saint-Germain qui m'estoient propres mais juste à côté de ceux de Mademoiselle de la Vallière. À la Cour, j'ay beaucoup soutenu les artistes tels que Molière, La Fontaine ou Racine. J'aimois énormement la danse et participois à presque tous les ballets qui se produisoient. Seules mes grossesses avancées pouvoient me retenir. Vous devez sûrement à ce sujet avoir entendu parler des
Plaisirs de l'île enchantée de 1664 où j'ay pris grand plaisir à danser. Quand j'estois la maîtresse du Roy, j'occupois mes journées au jeu ou en recevant des amies et familiers dans mes appartements. Je rendois parfois visite à mes proches ainsy qu'à Louise de la Vallière au Carmel. Madame de Maintenon vivoit auprès de moy avec mes enfans à qui je rendois visite aussy souvent que possible. Je m'occupois également des pauvres gens du couvent de Saint-Joseph à Paris, lieu qui accueille des vieillards et des petites filles sans parents ni argent. Si celles-ci n'ont pas de vocation religieuse, je m'occupe de leur faire faire un mariage correct. Encore ausjourd'hui, je donne tousjours de mon tems pour ces personnes.

Bien à vous,

Françoise de Montespan